Les secours de l’État de l’Uttarakhand sont à la recherche des personnes disparues.  Photo : AFP

À la suite des crues extraordinaires survenues dimanche, 7 février, dans l’État d’Uttarakhand, qui ont causé plus de 150 morts et une vingtaine de disparus, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a présenté sa profonde sympathie à son homologue indien Narendra Modi.

La forte crue d’une rivière provoquée par la rupture d’un glacier a causé le décès plus de 150 morts et une vingtaine de disparus dimanche dans le nord de l’Inde.

Une partie du glacier s’est détachée, provoquant d’énormes torrents, la rupture d’un barrage et la destruction de ponts et de routes.

Des centaines de militaires et paramilitaires ont été dépêchés sur place pour participer aux opérations de secours. L’énorme masse d’eau a dévasté la vallée de la rivière Dhauliganga, détruisant tout sur son passage, submergeant un complexe hydroélectrique et emportant des routes et des ponts./.

CPV/VNA