Prélever l'échantillon du test de dépistage du COVID-19 à Surabaya, en Indonésie, le 22 septembre. Photo: VNA


Le Comité des représentants de Parmanent auprès de l’ASEAN (CPR) et de l’Alliance du Pacifique (AP), une initiative d’intégration régionale comprenant le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, se sont réunis par vidéoconférence pour discuter des mesures visant à renforcer davantage les relations entre les deux organisations.

Les deux parties ont eu un échange de vues sur un large éventail de questions, y compris des efforts collectifs pour lutter contre la propagation de la pandémie de  Covid-19, ainsi que des efforts pour faire face à son impact négatif sur l’économie mondiale.

La partie aséanienne a mis en exergue les efforts de lutte contre la pandémie dans la région et les mesures actuellement en cours et en consultation concernant la reprise économique après la pandémie. Il a également informé l’AP des développements de la construction de la Communauté de l’ASEAN sous la présidence du Vietnam en 2020.

L’AP a déclaré que depuis mars, elle travaillait sur un plan d’action anti-Covid-19 pour faire face aux répercussions économiques et commerciales de cette pandémie. Ce plan comprend l’échange d’informations sur toutes les mesures prises contre la pandémie, la facilitation du commerce par l’acceptation des certificats numérisés nécessaires au commerce, une liste de produits sensibles en période de pandémie pour une chaîne d’approvisionnement de l’AP, et le soutien des PME sur des questions telles que comme l’e-commerce.

La réunion a pris note des développements récents au sein de l’ASEAN et de l’Autorité palestinienne, y compris les résultats de la 53e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, du 36e Sommet de l’ASEAN et des réunions connexes.

Les deux parties ont reconnu l’avantage de continuer à renforcer les liens économiques et ont convenu d’explorer une coopération plus approfondie à travers l’élaboration d’un nouveau plan de travail ASEAN-AP (2021-2023) pour englober des domaines tels que la 4e révolution industrielle; le commerce et l’investissement, la connectivité; les MPME; l’éducation; la science, la technologie et l’innovation, l’économie numérique; et le développement durable./.

CPV/VNA