Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Dang Hoang An. Photo : VNA


De concert avec la croissance économique positive de l’ASEAN, ses besoins en énergies ont rapidement augmenté, a souligné le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce Dang Hoàng An.

Cela pose d’importants défis pour les politiques d’énergie de chaque pays de l’ASEAN pour répondre à ses besoins au prix raisonnable, garantir la sécurité énergétique et honorer ses engagements envers la communauté internationale sur le développement durable et la protection de l’environnement, a-t-il indiqué.

Pour atteindre ces objectifs, à côté des efforts de chaque pays membre de l’ASEAN, ce bloc nécessite l’assistance des partenaires pour le développement, des organisations internationales dont l’AIE, a estimé le responsable.

Etant le partenaire stratégique de l’ASEAN, l’IEA a déployé un bon nombre d’activités d’assistance de l’ASEAN pour régler ses défis liés à l’énergie via des études, un soutien technique, la modification des politiques en la matière pour aider les pays membres de l’ASEAN à développer leur secteur énergétique suivant l’orientation d’intégration internationale.

Lors du dialogue, les délégués ont continué de discuter pour mettre en œuvre les contenus du Programme de travail triennal (2019-2021) entre l’ASEAN et l’IEA, pour atteindre l’objectif d’une ASEAN de paix, de prospérité et de durabilité. 

CPV/VNA