L'ambassadeur des Etats-Unis au Vietnam Daniel J.Kritenbrink, à la conférence de presse. Photo : Giang Huy


"Ce que j'aime, c'est d'être ambassadeur dans l'un des partenaires les plus importants des États-Unis. J'adore le sentiment de travailler en étroite collaboration avec mes homologues vietnamiens pour construire les relations, l’amitié et la confiance mutuelle entre les deux pays", a dit l'ambassadeur Daniel Kritenbrink lors d'une conférence de presse tenue le 7 avril à Hanoi, avant la fin de son mandat au Vietnam. Le diplomate, qui parle couramment chinois et japonais, a été nommé par le président Joe Biden au poste de secrétaire d'État adjoint aux affaires de l'Asie de l'Est et du Pacifique

M. Kritenbrink avait été nommé ambassadeur des États-Unis au Vietnam en juillet 2017 par l'ancien président Donald Trump  et avait commencé son mandat en novembre de la même année. Le Vietnam et les États-Unis ont réalisé de nombreuses réalisations  bénéfiques aux deux pays au cours de son mandat, ce dont il est très fier.

Cependant, l'ambassadeur américain a déclaré que ces réalisations n'étaient pas seulement le fruit de ses efforts personnels, mais aussi de ceux des près de 1.000 «supers collègues» de la délégation américaine au Vietnam.

«Nous avons plus de 700 employés vietnamiens, des gens formidables, avec plus de 200 employés américains. Je suis très honoré de diriger une équipe aussi formidable», a-t-il déclaré.

Le diplomate américain a également beaucoup apprécié le soutien et la coopération des dirigeants vietnamiens au cours de ses trois années en tant qu'ambassadeur.

«Je dis souvent à mes amis américains que si j'avais à utiliser 3 mots pour décrire les dirigeants vietnamiens, ce serait stratégique, compétent et pragmatique», a partagé M. Kritenbrink.

L'ambassadeur américain a ajouté qu'il appréciait la beauté du Vietnam et n'oublierait probablement jamais  ses voyages d'affaires ou privés à Sa Pa, Ha Giang, Hoi An, Can Tho et dans bien d'autres endroits. Il a vraiment été touché par la chaleur du peuple vietnamien dans les lieux qu'il a visités.

"Un ami américain m'a demandé une fois quelle était mon impression sur le Vietnam. J'ai répondu qu'il y avait deux impressions. L'une est la gentillesse et la générosité du peuple vietnamien. L'autre est le bonheur et l’optimisme de la plupart de mes amis vietnamiens", a-t-il raconté. «Chaque fois que je marche dans la vieille ville de Hanoi, autour du lac Hoan Kiem, je vois toujours l'image de Vietnamiens assis sur des tabourets en plastique en train de boire du café, de manger et de rire. Je n'oublierais jamais ces scènes."

Le diplomate américain a confié qu'il aimait la cuisine vietnamienne, notamment pho, bun cha et boulettes de poisson  (cha ca).

"Le pays et le peuple vietnamiens auront toujours une place spéciale dans mon cœur. Je ne vous oublierai jamais", a déclaré l'ambassadeur américain.

Interrogé sur ce qu'il regrette de son séjour au Vietnam, l'ambassadeur Kritenbrink a partagé son regret de ne pas avoir pu visiter toutes les régions du pays. "Mais ma famille et moi nous nous sommes dit que c'était une bonne raison de revenir ici à l'avenir", a-t-il conclu.

Phương Đoàn