Photo d'illustration/eu-logos.org


L'ASEAN et l'Inde ont tenu mardi un dialogue virtuel sur la coopération et la sécurité dans le numérique et le cyberespace au moment où l’épidémie de COVID-19 rend obligatoire la promotion de la numérisation et des interattractions via Internet.

Les participants ont estimé qu'en raison des effets de la pandémie, le télétravail est devenu une nouvelle norme du travail, tandis que les humains dépendent davantage du paiement électronique en réduisant l'utilisation d'espèces. En outre, ils ont mis en garde contre le risque croissant de cybercriminalité, comme la fraude liée au COVID-19.

Vijay Thakur Singh, secrétaire pour l'Est du ministère indien des Affaires étrangères, a souligné la nécessité de promouvoir la coopération pour créer un cyberespace sûr, flexible et équitable, afin de protéger les gens des facteurs nuisibles. Il a également présenté des initiatives de New Delhi pour faire face à ces risques.

L'ASEAN a adopté ses propres outils contre la cybercriminalité, tels que l’accord-cadre e-ASEAN et le plan de connectivité global de l'ASEAN 2025. L'Inde a créé des centres de développement et de formation de logiciels de haute qualité au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam pour stimuler la coopération numérique./.

CPV/VNA