Dans son allocution, le secrétaire général de l'ASEAN, Dato Lim Jock Hoi, a souligné la priorité et le plan de l'ASEAN d'intensifier les efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19 pour protéger la vie et les moyens de subsistance des habitants de l'ASEAN.

Il a souligné que si les médias sont devenus une partie intégrante de l'avancement des sociétés, des canaux de communication fiables qui informent, éduquent et responsabilisent les gens sont de plus en plus essentiels.

"L'ASEAN recueillera de vos idées en tant que voix de l'intégrité et pont entre nos communautés vastes et diverses pour assurer un avenir durable et résilient", a-t-il déclaré.

A la séance d'ouverture, les rédacteurs en chef de l'ASEAN participants ont partagé leurs expériences concernant les restrictions auxquelles ils ont été confrontés dans leur travail de reportage en raison  de la pandémie. Elle a été suivie d'une table ronde sur « L'importance du multilatéralisme dans une ASEAN diversifiée ».

Le point culminant du forum a été une conversation exclusive au cours de laquelle les dirigeants des médias ont eu l'occasion d'entendre et d'échanger des points de vue avec le secrétaire général de l'ASEAN et ancien ministre indonésien des Affaires étrangères Marty Natalegawa.

La conversation a tourné autour des équilibres de l'ASEAN entre les grandes puissances de la région. Il a été souligné que l'ASEAN devrait continuer à renforcer son pouvoir de mobilisation ainsi que son leadership éclairé pour matérialiser sa centralité. En outre, il est essentiel que l'Association défende et promeuve son principe de résolution pacifique des différends./.

CPV/VNA