Une réunion de dirigeants des pays de l'ASEAN tenue en ligne en janvier. Photo: VNA/CVN

Le Cambodge accueillera le Sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et les réunions connexes du 11 au 13 novembre. L'Indonésie organisera le Sommet du G20 les 15 et 16 novembre et la Thaïlande tiendra le Sommet des dirigeants économiques de l'APEC les 18 et 19 novembre.

La déclaration conjointe indique clairement que l'ASEAN, le G20 et l'APEC partagent des points communs afin de créer des opportunités uniques pour toutes les parties concernées dans le but de faire avancer l'agenda mondial et régional commun ainsi que les efforts visant à apporter la paix, la prospérité, développement durable et inclusif pour tous les peuples.

Selon la déclaration conjointe, le prochain sommet de l'ASEAN démontre la détermination des dirigeants à renforcer la résilience de l'ASEAN face aux incertitudes mondiales et à maintenir sa centralité, tout en accélérant les efforts conjoints pour se remettre après la pandémie de COVID-19.

La déclaration conjointe précise trois domaines prioritaires à savoir le renforcement de l'architecture mondiale de la santé, la transformation numérique et la transition énergétique afin que le G20 puisse agir comme catalyseur d'une réponse mondiale forte et inclusive.

Dans la déclaration conjointe, les trois États membres de l'ASEAN se sont engagés à travailler avec tous les partenaires et parties prenantes pour assurer un esprit de coopération et renforcer la centralité, la crédibilité et la pertinence de l'ASEAN dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde. 

CPV/VNA