Des représentants des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies se sont réunis en ligne sur la coopération entre les Nations Unies et la Fédération des nations arabes. Photo: VNA

Le 18 janvier, le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a tenu une réunion en ligne pour discuter des moyens de renforcer sa coopération avec la Ligue des États arabes (LEA).

Selon la secrétaire générale adjointe de l'ONU, Rosemary Di Carlo, l'ONU considère la coopération avec les organisations régionales comme une priorité pour prévenir les conflits et maintenir la paix, notamment dans le contexte de COVID-19.

Elle a indiqué que ces derniers temps, la coopération entre l'ONU et la Ligue des États arabes avait apporté des résultats remarquables, dont la création du Bureau de liaison de l'ONU auprès de la Ligue avait renforcé la communication entre les deux organisations.

Rosemary Di Carlo a également rappelé l'appel du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à un cessez-le-feu mondial pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire et ouvrir la porte à la diplomatie. 

Pour sa part, l'ambassadeur Pham Hai Anh, chargé d'affaires a.i. du Vietnam auprès de l'ONU, a salué la contribution de la Ligue des États arabes à la paix, à la stabilité et au développement de la région arabe, notamment par la prévention de conflits et la médiation. Avec plus de 75 ans d'expériences, la Ligue est bien placée pour diriger les efforts régionaux.

L’ambassadeur a également insisté sur l’importance du respect des principes de l'ONU tels que le respect de la souveraineté, de l'indépendance, de l'intégrité territoriale des États et de la non-ingérence dans les affaires intérieures des États.

En outre, le Vietnam a exprimé son soutien à la lutte pour la juste cause du peuple palestinien, et à la solution à deux Etats dans les frontières de 1967, et avec Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine dans l'avenir./.

CPV/VNA