Le président indonésien Joko Widodo. Photo: VNA

Le président indonésien Joko Widodo a lancé le 4 janvier un programme d'assistance en espèces d’un montant total de 110.000 milliards de roupies (près de 8 milliards de dollars) à la population pour 2021.

Ce programme devrait aider les habitants vivant dans 34 villes et provinces à faire face aux impacts de la pandémie de COVID-19 et créerait un moteur pour promouvoir le pouvoir d'achat.

Selon la ministre indonésienne des Affaires sociales, Tri Rismaharini, ce programme consiste en trois types d’assistance dont le Family Hope Program (PKH), le Basic Food Program, et le Cash Social Assistance (BST) Program.

L’indice des prix à la consommation (IPC) de l’Indonésie a progressé de 0,45% en décembre 2020 et de 1,68% pour toute l’année dernière dans le contexte de dévastation économique de la pandémie de coronavirus, a annoncé lundi l'Agence centrale des statistiques (BPS) d'Indonésie. Il s'agit de la plus faible hausse annuelle de l'IPC dans l'histoire.

L'inflation sous-jacente annuelle, qui exclut les produits alimentaires et les produits contrôlés par le gouvernement, a chuté pendant neuf mois consécutifs (entre avril et décembre) pour s’établir à 1,6%.

Selon Wisnu Wardana, économiste de la Banque Danamon, les vacances de fin d'année de 2020 n'ont pas contribué à faire monter l'inflation sous-jacente car le gouvernement a imposé des restrictions plus strictes à l’occasion de Noël et du Nouvel An.

D’après les dernières perspectives économiques d’Oxford Economics, commandées par l'Institut des comptables agréés d'Angleterre et du Pays de Galles (ICAEW), l'économie indonésienne devrait rebondir cette année après être tombée en 2020 dans sa première récession depuis la crise financière asiatique de 1998. Cependant, la pandémie de COVID-19 continuerait de freiner les activités économiques.

Le Produit intérieur brut (PIB) du pays devrait reculer de 2,2% en 2020 et rebondir de 6% en 2021, sous l'effet de l'augmentation des dépenses de consommation et des investissements dans les infrastructures.

L'ICAEW prévoit également que le PIB de l'Asie du Sud-Est se contracterait de 4,1% en 2020 avant d'augmenter de 6,2% en 2021./.

CPV/VNA