La corporation Sojitz fournira aux éleveurs de porcs au Vietnam un système de gestion de la production basé sur les technologies de l’information. Photo: nongnghiep

 

Ces projets visent à relever des défis concernant la productivité agricole et la qualité médicale auxquels sont confrontés les pays d'Asie du Sud-Est.

Le gouvernement japonais annoncera le plan avant la tournée du Premier ministre Yoshihide Suga au Vietnam et en Indonésie lors de son premier voyage diplomatique du 18 au 21 octobre.

Comme prévu, le Japon fournira un total de 500 millions de JPY (près de 4,75 millions de dollars) à 23 projets dans neuf pays membres de l'ASEAN (Association des Nations d'Asie du Sud-Est).

Parmi les projets, la corporation Sojitz fournira aux éleveurs de porcs au Vietnam un système de gestion de la production basé sur les technologies de l’information, permettant aux éleveurs d'ajuster la quantité d'aliments et de gérer les conditions de santé des porcs en analysant les mouvements des animaux avec une caméra afin d'améliorer la qualité des produits.

Au Cambodge, la corporation Toyota Tsusho travaillera avec Grab, un fournisseur de services numériques de transport en Asie du Sud-Est, afin d'offrir des services combinant des visites touristiques et divers modes de transport, y compris les bus et les taxis.

En Thaïlande, Hitachi Co., Ltd utilisera l'intelligence artificielle pour analyser les données médicales des principaux hôpitaux locaux afin d'améliorer les services médicaux.

Pendant ce temps, des fabricants de pièces automobiles japonais et indonésiens travailleront ensemble pour améliorer l'efficacité de la production.

Auparavant, le Japon et l'ASEAN avaient convenu de travailler ensemble pour promouvoir l'application des services numériques afin de renforcer la durabilité des activités économiques face à la propagation de l'épidémie de COVID-19. Cette assistance devrait aider les entreprises japonaises à se développer dans de nouveaux domaines en Asie du Sud-Est et à stimuler la création de plus de services numériques au Japon en même temps. 

CPV/VNA