Photo d'illustration: aseanvietnam.vn

Jusqu’au 30 juin 2021, 226 procédures administratives de 13 ministères et secteurs sont dématérisalisées via le Guichet unique national, dont 26 procédures administratives ont été officiellement déployées.

Le Vietnam est connecté au Guichet unique de l’ASEAN pour soutenir l’échange du certificat intra-ASEAN d’origine (formulaire D prévu dans l’Accord sur le commerce de marchandises de l’ASEAN (ATIGA) avec neuf pays membres de l’ASEAN. Il a reçu 375.646 certificats d’origine jusqu’au 30 juin 2021 des membres du bloc régional et leur a envoyé 955.300 autres.

Le pays a achevé l’expérimentation de la connexion et de l’échange de documents de déclaration en douane avec l’Union économique eurasiatique (UEEA), négocie actuellement l’échange de certificats d’origine avec l’UEEA et de données sur les certificats d’origine avec la République de Corée et de certificats d’origine avec la Nouvelle-Zélande.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a cependant mis en avant une lourde tâche à accomplir en matière de promotion du Guichet unique national et du Guichet unique de l’ASEAN, de contrôle de marchandises d’exportation et de facilitation du commerce d’ici la fin de cette année.

Il a demandé au ministère des Finances d’assumer la responsabilité principale pour la gestion et la coopération avec d’autres ministères et branches pour mener à bien les tâches prévues dans la décision n°1254/QĐ-TTg du 26 septembre 2018 et la décision n°1258/QĐ-TTg du 17 août 2020 du Premier ministre sur le plan d’action sur l’accélération du Guichet unique national et du Guichet unique de l’ASEAN.

Le Guichet unique de l’ASEAN est une initiative régionale unique qui relie et intègre les guichets uniques nationaux des États membres. Son objectif consiste à accélérer le dédouanement des marchandises dans le contexte d’une intégration économique accrue au sein de l’ASEAN.

La mise en œuvre du Guichet unique de l’ASEAN garantit la compatibilité des guichets uniques nationaux des États membres avec les normes de communication ouvertes internationales tout en garantissant que chacun de ces États membres peut ensuite échanger des données de manière sécurisée et fiable avec tous les partenaires commerciaux qui utilisent des normes ouvertes internationales.

CPV/VNA