L'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU. Photo: VNA

Lors de la réunion, le Vietnam a appelé à créer les conditions permettant au Soudan d’accéder aux ressources financières internationales et à accélérer le processus de transition dans ce pays africain.

L'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a reconnu les progrès réalisés au Soudan ces dernières années et a appelé le gouvernement et les parties prenantes au Soudan à promouvoir le processus de transition, conformément à l'Accord de paix du 3 octobre 2020, dont la promotion de la participation des femmes et des jeunes.

L'ambassadeur a appelé le Soudan à renforcer sa responsabilité de protéger les civils et de s'attaquer aux causes profondes de la violence entre les communautés, notamment à accélérer le dialogue et la réconciliation.

Le diplomate a également appelé la communauté internationale à poursuivre l’assistance humanitaire et à faciliter davantage l'accès du Soudan aux ressources financières internationales, dont l'Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), dans le contexte où le pays était toujours confronté à de nombreuses difficultés économiques.

Pham Hai Anh a réaffirmé le soutien aux efforts des Nations Unies, de la MINUATS, des partenaires régionaux et internationaux pour soutenir le processus de transition et de développement au Soudan.

Volker Perthes, représentant spécial pour le Soudan, a salué de nouveaux progrès dans la mise en œuvre de l'Accord de paix du 3 octobre 2020 entre le gouvernement de transition du Soudan et les groupes armés du Darfour.

Les membres du Conseil de sécurité ont noté les récents développements positifs au Soudan, mais ont déclaré que le pays était encore confronté à de nombreux défis, en particulier l'augmentation de la violence entre les communautés. Ils ont réaffirmé leur soutien au travail de la MINUATS pour soutenir la transition au Soudan.

Le chargé d'affaires par intérim du Soudan auprès des Nations Unies a affirmé que le gouvernement de transition du Soudan s'efforcerait de promouvoir la transition et d'assurer sa première responsabilité de protéger les civils.

CPV/VNA