Le président de la Cour populaire suprême du Vietnam Nguyên Hoa Binh lors de la réunion. Photo: Congly

La réunion est un événement annuel organisé alternativement par les Cours suprêmes des membres de l'ASEAN pour examiner la mise en œuvre des tâches au cours de l'année dernière et discuter des plans pour la prochaine fois.

En tant que président du CACJ pour le mandat 2020-2021, Nguyên Hoa Binh a présidé la cérémonie d'ouverture et une séance d'adoption du procès-verbal de la précédente réunion du conseil et d'élection de son nouveau président.

Il a souligné que depuis la création du CACJ en 2013, le conseil s'est affirmé comme un institut politique important de l'ASEAN et a considérablement contribué au développement de la région et de chaque pays membre, en particulier en protégeant les intérêts des personnes pour la justice.

Les pays membres sont restés unis et se sont soutenus dans la réalisation des objectifs du CACJ, a-t-il ajouté.

Nguyên Hoa Binh a remis la présidence du CACJ au président de la Cour suprême d'Indonésie Muhammad Syarifuddin, après que ce dernier a été élu président du CACJ pour le mandat 2021-2022.

Lors de la réunion, les délégués ont discuté des méthodes pour concrétiser les idées et les initiatives avancées lors des événements précédents, ainsi que la situation régionale dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les difficultés et les défis auxquels font face la CACJ en général et les Cours suprêmes des pays membres en particulier, et les solutions pour supprimer ces difficultés et défis./.

CPV/VNA