Manifestation contre les mesures sanitaires anti-Covid le 1er mai à Montréal (Canada). Photo: AFP

Au Canada, des dizaines de milliers de manifestants - 30.000, selon Radio-Canada - ont défilé samedi à Montréal pour dénoncer les mesures sanitaires, dont le masque obligatoire en cas de rassemblement à l'extérieur ou le couvre-feu local.

Et à Bruxelles, la police belge est intervenue en force samedi pour disperser plusieurs milliers de personnes venues "faire la fête" dans un parc malgré l'interdiction des autorités. "On est là pour défendre notre liberté. Le masque? Non, je n'en porte plus, je veux être libre", a expliqué un lycéen de 18 ans.

À Helsinki, la police finlandaise a arrêté une cinquantaine de participants à une manifestation de quelques centaines de personnes.

Au Brésil, plusieurs centaines de manifestants s'étaient donné rendez-vous à Rio de Janeiro avec des banderoles réclamant une "intervention militaire" pour renforcer les pouvoirs du président Jair Bolsonaro. Il y a deux semaines, ce dernier avait déclaré attendre "un signe du peuple" pour "prendre des mesures" afin de mettre un terme aux restrictions prises localement par les maires ou les gouverneurs pour tenter d'endiguer la propagation du coronavirus.

CPV/CVN