L'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, lors d'une réunion sur la Libye et la MANUL, le 10 septembre. Photo: VNA

L’ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, a fait part de ses préoccupations concernant les progrès limités du processus politique en Libye ces derniers temps, appelant les parties concernées à poursuivre leurs efforts pour garantir que les élections se déroulent selon le calendrier convenu, notamment la participation des femmes et des jeunes à ces élections.

Le diplomate vietnamien a également appelé les parties concernées à intensifier leurs efforts de dialogue et de réconciliation, à résoudre les différends et à renforcer la confiance, à mettre pleinement en œuvre le contenu de l'accord de cessez-le-feu, dont le mécanisme de surveillance de celui-ci.

Il a exprimé son soutien à la poursuite du mandat de la MANUL en ce moment critique, a appelé au renforcement des efforts d'assistance humanitaire, à la promotion du redressement économique en Libye. Il a apprécié les efforts des parties concernées en Libye pour éliminer les mines et explosifs laissés par la guerre avec le soutien du Service de lutte antimines de l'ONU (UNMAS).



CPV/VNA