La 2e réunion spéciale de 2020 de la Commission intergouvernementale des droits de l'homme de l'ASEAN se tient en ligne. Photo : VNA


La 2e réunion spéciale de 2020 de la Commission intergouvernementale des droits de l'homme de l'ASEAN (AICHR) s'est déroulée en ligne du 23 au 25 novembre, avec la participation des représentants des pays membres et du Secrétariat de l'ASEAN.

Il s'agit de la dernière réunion officielle au cours de l’année de présidence de l’AICHR 2020 du Vietnam, axée sur l'examen de la coopération et des contenus à mettre en œuvre en 2020, les orientations de coopération en 2021 et  les préparatifs pour la rencontre entre l'AICHR et les partenaires.

La réunion s'est concentrée sur l'examen de 8 documents conceptuels sur les activités mises en oeuvre pendant la période 2019-2021, 19 activités prioritaires pendant la période 2014-2020 et 7 études régionales de l'AICHR.

En tant que président de l'AICHR 2020, l'ambassadeur Nguyen Thai Yen Huong a souligné l'importance de la mise en œuvre des programmes et des activités de coopération sur la promotion et la protection des droits de l'homme dans l'ASEAN. Il a salué la collaboration active entre les pays dans l'élaboration et l'approbation du contenu du Plan de travail de l'AICHR 2021-2025, du programme prioritaire de l'AICHR 2021, des documents de renseignement sur les relations extérieures de l'AICHR.

L'ambassadeur Nguyen Thai Yen Huong a affirmé que le Vietnam en tant que président de l'AICHR en particulier et le président de l'ASEAN 2020 en général continuera de se coordonner activement avec d'autres pays pour renforcer la cohésion et s'adapter activement aux impacts complexes de la pandémie de COVID-19, accélérant la mise en œuvre des activités de coopération de l'AICHR en matière de droits de l'homme dans la région.

Les pays ont fait grand cas du rôle du Vietnam en tant que président de l'AICHR 2020 qui a mené les activités de l'AICHR pendant une période particulièrement difficile sous l'impact de la pandémie de COVID-19.

Les pays ont affirmé que le thème «ASEAN cohésive et réactive» de l’année de présidence de 2020 assumée par le Vietnam était opportun, contribuant au maintien de l'esprit de solidarité, d'unité et de l'élan de la coopération au sein de l'ASEAN ; à la réponse efficace aux impacts multidimensionnels de la pandémie de COVID-19 sur la vie économique, la sécurité sociale, les intérêts des populations, en particulier les femmes, les enfants, les personnes handicapées...

En marge de la réunion, l'AICHR a eu des réunions en ligne avec l'Organisation des Nations Unies, l'Union européenne, la Croix-Rouge internationale et la Suisse pour échanger et partager des expériences sur des questions d'intérêt mutuel, notamment l’assistance humanitaire, la promotion de l'égalité des sexes, la protection des droits des femmes et des enfants, des travailleurs migrants et des groupes vulnérables...

Les partenaires ont affirmé leur soutien au rôle de l'AICHR dans la promotion et la protection des droits de l'homme dans la région, et ont pris en haute estime les résultats obtenus lors de l’année de président de l'ASEAN 2020, notamment les efforts remarquables pour répondre à la pandémie de COVID-19, l’engagement à promouvoir la mise en œuvre du Plan de rétablissement intégrale de l'ASEAN, du Programme prioritaire de l'AICHR 2021 ainsi que du Plan de travail de l'AICHR 2021-2025.

A l’issue de la réunion, le Vietnam a officiellement transféré la présidence de l'AICHR au Brunei./.

CPV/VNA