Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo : VNA


Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a effectué le 22 décembre à Hanoï une conversation téléphonique avec le président américain Donald Trump.

Le chef du gouvernement vietnamien et le président américain ont unanimement estimé que les relations Vietnam-États-Unis s’étaient fortement développées dans tous les domaines après 25 ans de l'établissement des relations diplomatiques, notamment ces dernières années. Les deux dirigeants se sont déclarés convaincus que les relations bilatérales continueraient à être approfondies et à se stabiliser pour apporter des avantages aux deux peuples, avec la coopération économique et commerciale qui jouait un rôle de moteur.

Un Vietnam fort, indépendant et prospère, jouant un rôle de plus en plus important dans la région est le souhait du peuple vietnamien et également conforme aux intérêts des Etats-Unis.

A cette occasion, Nguyen Xuan Phuc et Donald Trump ont échangé d’opinions sur le fait que le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR) menait une enquête sur la politique monétaire et le bois du Vietnam, conformément à l'article 301 de la Loi de 1974 sur le commerce extérieur.

Le Premier ministre vietnamien a affirmé que le Vietnam était un pays en développement avec un potentiel économique limité, menant une politique monétaire pour contrôler l'inflation et stabiliser la macro-économie. La gestion des taux de change ne vise pas à créer un avantage dans la concurrence commerciale internationale, a-t-il souligné.

Dans cet esprit, les deux parties ont convenu de charger les ministères et secteurs du Vietnam et des Etats-Unis de continuer à coopérer et à répondre globalement aux préoccupations des Etats-Unis et du Vietnam, ce afin de maintenir les relations commerciales stables s’orientant vers une balance commerciale harmonieuse, durable et mutuellement avantageuse.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a félicité le président Donald Trump pour le développement réussi par les Etats-Unis de deux vaccins en un temps record.

Le président Donald Trump a affirmé qu'il chérissait le pays et le peuple vietnamiens et souhaité se rendre à nouveau au Vietnam dans un avenir proche./.

CPV/VNA