Le colonel Nguyen Van Giang, directeur adjoint du Département médical militaire. Photo: QDND

Le Vietnam est prêt à partager avec l'Afrique du Sud le processus de fabrication et de production du kit de test pour la détection du virus SARS-CoV-2, afin de renforcer la coopération entre les deux pays pour surmonter les impacts causés par le COVID-19.

S'exprimant lors de l'échange en ligne entre les représentants de la médecine militaire du Vietnam et de l'Afrique du Sud sur les expériences de prévention et de lutte contre la pandémie, le colonel Nguyen Van Giang, directeur adjoint du Département médical militaire, a souligné que le Vietnam était prêt à échanger ses expériences en réponse à ce mal ces derniers temps.

Nguyen Van Giang a également souligné les efforts déployés par l'Afrique du Sud dans la lutte contre la maladie, y compris les contributions importantes des forces médicales militaires. Le pays africain a enregistré près de 700 000 cas de la maladie au total dont plus de 600 000 guéris.

Pendant ce temps, le Vietnam accumule 44 jours sans signaler de nouveaux patients dans la communauté, a-t-il déclaré.

À son tour, selon le général de division N. P. Maphaha, directeur du Département médical du Commandement de la médicine militaire sud-africain, c'est l'occasion pour les médecins militaires des deux camps d'échanger des expériences pratiques dans la lutte contre cette maladie.

En outre, il a souligné la capacité du Vietnam dans la réponse à l'épidémie, affirmant que l'Afrique du Sud doit apprendre les expériences du Vietnam dans la production de kits de test du virus SRAS-CoV-2 dans le contexte où le pays dépend toujours des importations.

La coopération en matière de défense entre le Vietnam et l'Afrique du Sud ces dernières années s'est développée de manière positive, profonde et efficace, avec plusieurs réalisations importantes dans tous les domaines./.

CPV/VNA