Le vice-ministre des Affaires étrangères To Anh Dung. Photo: VNA


A l'occasion du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre l'Union européenne (UE) et le Vietnam (le 28 novembre 1990), le vice-ministre des Affaires étrangères To Anh Dung a écrit un article évaluant les progrès dans le développement des relations Vietnam-UE.

L'Agence vietnamienne d'information (VNA) présente ci-dessous des extraits de l'article "Les étapes de développement intégral dans les relations Vietnam-UE et les perspectives pour l'avenir".

Dans son article, le vice-ministre To Anh Dung a souligné le développement rapide et remarquable des relations diplomatiques entre le Vietnam et l'UE au cours de ces 30 dernières années, de la coopération dans certains domaines au partenariat et à la coopération intégrale.

Pour le Vietnam, l'UE constitue l'un des principaux partenaires qui ont un rôle important sur la scène internationale, en matière de sécurité, de paix ainsi que d'économie et de développement.

Pour sa part, avec son potentiel et sa position croissants après 35 ans de Renouveau et d'intégration internationale, le Vietnam est un partenaire solide de l'UE au sein de l'ASEAN et en Asie-Pacifique, entretenant une relation de coopération en tous domaines avec l’UE et étant l'un de ses partenaires les plus intégraux dans la région.

Les échanges réguliers de délégations de haut niveau, notamment la visite en UE du secrétaire général du Parti et président vietnamien Nguyen Phu Trong en 2013, ont témoigné des efforts communs pour renforcer les relations  entre les deux parties.

Notamment, la signature, la ratification et l'entrée en vigueur le 1er août 2020 de l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l'UE (EVFTA) ont marqué un jalon historique dans les relations entre les deux parties.

L'UE est actuellement le 5e partenaire commercial, le 3e marché d'exportation et un grand investisseur du Vietnam, ainsi que son premier fournisseur d'aides nons remboursables.

La coopération multilatérale a été privilégiée, dans laquelle le lien étroit entre l'ASEAN et l'UE a été de plus en plus renforcé. Le Vietnam et l'ASEAN souhaitent que l'UE joue un rôle actif et constructif dans la région, pour la paix, la prospérité, la promotion du multilatéralisme, du libre-échange et de la primauté du droit.

Au cours de ces 30 ans de coopération et de développement, les relations entre le Vietnam et l'UE ont réalisé de longues avancées et un élan est attendu en 2021 et les années suivantes./.

CPV/VNA