Le drapeau de l'Armée populaire du Vietnam flotte sur le QG du Général De Castries. Photo : VNA


Evgeny Vlasov, vice-recteur de l'Université fédérale d'Extrême-Orient (DVFU), a félicité le peuple vietnamien pour avoir remporté la victoire de Diên Biên Phu qui a ébranlé les cinq continents.

Diên Biên Phu a été la bataille la plus importante de la première guerre d'Indochine et le Vietnam a fait une percée avec cette victoire, a-t-il souligné.

Avec cette victoire, le général Vo Nguyen Giap, symbole de la lutte pour la libération et l’indépendance du Vietnam, est connu du monde entier, a-t-il indiqué

De son côté, le professeur Alexander Sokolovsky, a estimé que la victoire de Diên Biên Phu était d'une grande importance historique.

La victoire de l'Armée populaire vietnamienne n'a pas permis à la France de poursuivre sa politique coloniale en Indochine. Le Laos, le Cambodge et le Vietnam ont acquis leur souveraineté et ont le droit de formuler leurs propres politiques indépendantes ainsi que leurs pays démocratiques.

Il y a 67 ans, sur le champ de Muong Thanh, les troupes Viêt minh, sous le commandement du général Vo Nguyên Giáp, ont mené cette bataille stratégique. Cette victoire retentissante a galvanisé les autres peuples opprimés dans leur lutte pour la paix, l’indépendance nationale, la démocratie et le progrès social. Au niveau national, elle a marqué l’ouverture de l’ère de l’indépendance, de la liberté et du socialisme.

La victoire de Diên Biên Phu est non seulement celle du peuple vietnamien mais aussi celle du peuple lao et du peuple cambodgien pour obliger le gouvernement français à signer les Accords de Genève sur l’Indochine, reconnaître l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale du Vietnam, du Laos et du Cambodge. 

CPV/VNA