Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh s’exprime lors d’une cérémonie célébrant les 75 ans du secteur diplomatique vietnamien à Hanoi, le 27 août. Photo : VNA


Le membre du Politburo, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a affirmé les contributions importantes du secteur diplomatique à l’œuvre d’édification et de défense de la Patrie en 75 ans depuis sa création, mettant en évidence la tâche de construire une diplomatie vietnamienne moderne.

Au fil de 75 ans de maturation et de développement, sous la direction du Parti et sous le guide direct du Président Hô Chi Minh, le premier ministre des Affaires étrangères, la diplomatie vietnamienne a toujours accompagné et servi la nation et le peuple, a apporté une contribution importante aux victoires glorieuses de l’histoire héroïque de la nation, a-t-il souligné dans un article sur les 75 ans du secteur diplomatique vietnamien (28 août 1945-2020).

Pendant la guerre de résistance contre les colonialistes français et les impérialistes américains, la diplomatie révolutionnaire vietnamienne est devenue "un front important d’une signification stratégique", aux côtés du front militaire pour conduire la résistance à  la victoire.

La diplomatie a été pionnière dans la création d’un front international soutenant la cause de libération et de réunification nationales. Les victoires diplomatiques à la table des négociations à Genève en 1954 et à Paris en 1973 ont été des étapes importantes sur la voie de la reconquête de l’indépendance et de l’unité nationales, a-t-il souligné.

Dans la reconstruction et l’édification du pays d’après-guerre, la diplomatie a joué un rôle d’ossature et de premier plan dans la lutte pour sortir notre pays de l’isolement politique, de l’embargo écomique ; a participé au règlement des problèmes en suspens entre le Vietnam et les pays voisins et les puissances, créant des percées dans les relations extérieures du Vietnam, a-t-il poursuivi.

Dans la période de rénovation et d’intégration internationale profonde, la tâche de relations extérieures est de continuer à créer un environnement et des conditions internationales favorables pour promouvoir le développement socio-économique, l’industrialisation et la modernisation du pays, construire et défendre la Patrie, et en même temps contribuer activement à la lutte commune des peuples du monde pour la paix, l’indépendance nationale, la démocratie et le progrès social, a-t-il indiqué.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a fait savoir que la diplomatie a apporté une contribution importante à l’expansion et à l’approfondissement de des relations extérieures du Vietnam avec d’autres pays. À ce jour, le Vietnam a établi des relations diplomatiques avec 189 des 193 États membres de l’ONU; instauré un cadre de relations stables et à long terme avec 30 partenaires stratégiques et intégraux.

Le secteur diplomatique a conseillé le Parti et le gouvernement sur les mesures et pas stratégiques d’intégration économique internationale avec la signature de nombreux accords de libre-échange importants, tels que l’Accord de partenariat transpacifique global et progressite et l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam. Il a œuvré avec les ministères et agences compétents pour promouvoir l’intégration internationale dans les domaines : sécurité-défense, société, culture, science-technologie.

La diplomatie vietnamiennne a contribué non seulement à l’organisation réussie de nombreux événements internationaux majeurs, notamment les sommets de la Francophonie (1997), de l’ASEAN (1998, 2010, 2020), de l’ASEM (2005), de l’APEC (2006, 2017), mais aussi au règlement des problèmes régionaux et mondiaux communs par la proposion active de nombreuses idées et solutions.

Elle a contribué pour une part importante à l’organisation du 2e Sommet entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée à Hanoi, promouvant ainsi le dialogue, la réconciliation et la paix dans la péninsule coréenne. Le Vietnam a activement participé et contribué à presque tous les organisations et forums internationaux importants, en particulier l’ASEAN, l’ASEM, l’APEC et l’ONU, le G7 et le G20.

Le secteur diplomatique ainsi que ceux de la défense et de la sécurité ont contribué à protéger fermement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Patrie. Il œuvre avec les ministères et branches concernés pour mener des négociations et construire une frontière terrestre de paix, d’amitié et de développement avec le Laos, le Cambodge et la Chine; lutter pour défendre la souveraineté et les droits souverains du Vietnam en Mer Orientale.

La diplomatie culturelle a promu l’image d’un Vietnam riche d’identité nationale en rénovation fructueuse, mené campagne pour la consécration mondiale des patrimoines vietnamiens, dont 39 reconnus à ce jour par l’UNESCO. Dans le même temps, elle a activement et efficacement mis en œuvre la protection des citoyens et le travail vis-à-vis des Vietnamiens résidant à l’étranger.

Le dirigeant a déclaré que pour atteindre ces résultats significatifs, en plus d’adhérer au principe d’indépendance, d’autonomie, de primauté des intérêts nationaux, la diplomatie vietnamienne a travaillé côte à côté avec les unités des relations extérieures des ministères, branches et localités pour mettre en œuvre efficacement les affaires étrangères et l’intégration internationale, s’efforçant de servir au mieux les intérêts de sécurité et de développement et d’élever la place du Vietnam sur la scène internationale.

Selon le vice-Premier ministre Pham Binh Minh, le monde se prépare à entrer dans la troisième décennie du 21e siècle avec des changements profonds, rapides et imprévisibles. La paix, la coopération et le développement sont toujours les aspirations de toutes les nations du monde, mais de nombreux défis demeurent, en particulier la récession économique mondiale, la concurrence stratégique des grands pays et les défis sécuritaires traditionnels comme non traditionnels, ce qui apporte de nouvelles opportunités et de nouveaux défis.

Dans ce nouveau contexte, a-t-il encore indiqué, le secteur diplomatique devrait continuer à promouvoir son rôle de pionnier dans l’instauration d’un environnement pacifique et favorable au développement et à l’élévation de la position du pays, construire une diplomatie moderne sur la base de la tradition diplomatique du Vietnam et de la pensée diplomatique de Hô Chi Minh, continuer à avancer à pas ferme, apporter une contribution digne à l’œuvre  d’édification et de défense de la Patrie./.

CPV/VNA