Le président de l'Assemblée nationale du Vietnam Vuong Dinh Hue lors de l'entretien en ligne avec Mme Valentina Ivanovna Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de Russie. Photo: Baoquocte

Le Vietnam souhaite que la Russie coopère et transfère la technologie de production de vaccins anti-COVID-19 au Vietnam, a déclaré le président de l'Assemblée nationale du Vietnam Vuong Dinh Hue lors d'un entretien en ligne le 8 juin avec Mme Valentina Ivanovna Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de Russie.

M. Vuong Dinh Hue a remercié la Russie pour avoir accordé au Vietnam 1.000 doses de vaccin Spoutnik V depuis le début de cette année et s’être engagé récemment à donner la priorité au pays pour accéder à 20 millions de doses du vaccin.

Il a déclaré que le peuple vietnamien appréciait et se souvenait toujours de l'aide du peuple russe dans sa lutte pour la libération nationale. Il a exprimé sa joie devant les réalisations obtenues par la Russie sous la direction du président Vladimir Poutine et hautement apprécié ses efforts pour répondre et contrôler la pandémie de COVID-19.

La dirigeante russe a souligné que le Conseil de la Fédération de Russie ferait de son mieux pour promouvoir la coopération avec le Vietnam. Elle a déclaré que la Russie envisageait de transférer la technologie de production du vaccin Spoutnik V au Vietnam et s'efforcerait de maintenir la coopération économique et commerciale bilatérale dans les temps à venir.

Les deux dirigeants ont jugé très développées les relations politiques entre les deux pays et se sont déclarés soutenu la coopération entre les localités des deux pays, -un canal de coopération très efficace.

Les deux dirigeants ont convenu de renforcer l'échange et la mise à jour des informations sur les activités parlementaires de chaque pays ; de promouvoir la mise en œuvre des accords de coopération signés par les gouvernements des deux pays et des projets de coopération stratégique ; d’élaborer et de perfectionner les cadres juridiques favorables ; de soutenir les échanges entre le gouvernement, les localités, les entreprises et les populations des deux pays ; de maintenir les contacts, les consultations, et de se soutenir lors des forums parlementaires multilatéraux./.

CPV/VNA