Mme Natasha Smith, première secrétaire adjointe du Département de la politique multilatérale du ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce extérieur et Do Hung Viet, assistant du ministre des Affaires étrangères et chef du Département des organisations internationales du ministère vietnamien des Affaires étrangères, ont co-présidé le dialogue.

Le Vietnam et l'Australie ont reconnu l'énorme impact de la pandémie de COVID-19 sur la population et la société des deux pays. L'Australie a reconnu les efforts du Vietnam pour répondre à la pandémie et a aidé le Vietnam à déployer la vaccination. Le Vietnam a informé de ses efforts de rétablissement après la pandémie, prêtant attention à toutes les personnes, notamment les groupes vulnérables.

Le Vietnam et l'Australie ont discuté des approches des droits de l’homme, de l'état de droit actualisé et des politiques de réforme juridique pour protéger les droits des femmes et des enfants, des Australiens autochtones et des minorités ethniques vietnamiennes, de la communautés LGBTI et des personnes handicapées.

Le Vietnam a souligné les progrès accomplis dans la réforme juridique, notamment l'adoption de documents juridiques relatifs aux droits de l'homme, la mise en œuvre des instruments internationaux des droits de l'homme ratifiés et l'annonce de plans de recherche supplémentaire sur la ratification des instruments internationaux des droits de l'homme.

Les représentants du Vietnam et de l'Australie ont discuté des efforts et des résultats obtenus lors du dernier dialogue dans la protection et la promotion des droits de l'homme, y compris les droits économiques, sociaux et culturels ainsi que les droits civils et politiques.

Le Vietnam a insisté sur l'importance d'équilibrer les droits des individus et des communautés, en particulier dans le contexte de la pandémie de COVID-19, ainsi que d’accorder une grande attention à l’augmentation de fausses informations en ligne et des menaces de sécurité du réseau. L'Australie a affirmé que l’élément clé de sa réponse à la protection de la santé publique était de respecter la loi sur la protection et la mise en œuvre des obligations en matière des droits de l'homme.

Le Vietnam et l'Australie ont réaffirmé leur engagement à travailler ensemble pour garantir le respect des obligations en matière de droits de l'homme, conformément à la législation nationale, ainsi qu'à envisager des domaines de coopération multilatérale et régionale.

Les deux parties ont discuté de l'assistance technique financée par le gouvernement australien, notamment le soutien de la Commission australienne des droits de l'homme pour intégrer les droits de l'homme à tous les niveaux de l'enseignement public et promouvoir des pratiques commerciales responsables au Vietnam.

L'Australie et le Vietnam ont convenu d’organiser le 18e Dialogue annuel sur les droits de l'homme à Hanoï en 2022./.


CPV/VNA