Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo: VNA

La visite au Cambodge du ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son du 19 au 20 janvier vise à concrétiser les accords conclus par les hauts dirigeants des deux pays, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Cambodge Nguyên Huy Tang.

La visite du chef de la diplomatie vietnamienne s’effectuera à l’invitation du vice-Premier ministre cambodgien et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Prak Sokhonn.

Elle aura lieu près d’un mois après la visite d’État au Cambodge du président de la République Nguyên Xuan Phuc, a déclaré lundi 17 janvier l’ambassadeur  à l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

Bui Thanh Son et Prak Sokhonn discuteront des activités marquant le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays (24 juin 1967-2022), ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

La visite contribuera à approfondir et à améliorer l’efficacité des relations de "bon voisinage, d’amitié traditionnelle, de coopération intégrale et de durabilité à long terme" entre les deux pays, a-t-il déclaré.

Le Vietnam et le Cambodge maintiennent et renforcent leurs liens politiques, sensibilisent les deux peuples à l’importance stratégique et à la signification vitale des liens pour l’édification et la défense nationales dans chaque pays dans la nouvelle situation, consolident leur confiance politique et renforcent leur coopération multiforme, a-t-il indiqué.

Dans le même temps, les deux pays devraient renforcer la coopération dans les domaines de la défense et de la sécurité et des affaires extérieures, tout en se coordonnant étroitement dans les forums multilatéraux régionaux et internationaux, aidant le Cambodge à remplir avec succès son rôle de président de l’ASEAN en 2022.

En plus de cultiver les relations économiques pour créer une nouvelle dynamique de développement national, les deux pays devraient intensifier leurs partenariats dans les domaines de la culture, de l’éducation et de la formation, de la santé, et des sciences et des technologies, a ajouté le diplomate.

Les ministères, les agences, les localités, en particulier les localités frontalières, les organisations et les associations vietnamiennes et cambodgiennes devraient renforcer leur coopération et leur amitié, contribuant à approfondir leur coopération intégrale, a-t-il conclu./.


CPV/VNA