Le général de corps d'armée Nguyen Phuong Nam, chef d'état-major général adjoint de l'Armée populaire du Vietnam, participe à l'ACDFM-18. Photo: VNA

La 18e Conférence des chefs des forces de défense de l'ASEAN (ACDFM-18) a été organisée jeudi matin en ligne, sous l'égide du Brunei.

La délégation vietnamienne était conduite par le général de corps d'armée Nguyen Phuong Nam, chef d'état-major général adjoint de l'Armée populaire du Vietnam.

Les participants ont discuté de la situation de la sécurité régionale et mondiale, notamment des défis de sécurité traditionnels comme non traditionnels. Ils ont également évalué les résultats de leur coopération et défini des orientations de la coopération entre les armées des pays membres de l'ASEAN dans les temps à venir.

Le général de corps d'armée Nguyen Phuong Nam a affirmé qu'en 2021, le Vietnam continuerait de coopérer étroitement avec le Brunei et les autres pays du bloc pour réaliser les objectifs fixés pour 2021.

Il s'est déclaré convaincu que cette conférence avancerait de nouvelles initiatives afin d'améliorer la qualité de la coopération entre les armées des pays de l'ASEAN, contribuant au maintien de la paix, de la stabilité et à la prospérité de la région et du monde.

Dans le contexte d'évolutions complexes du COVID-19, les défis de sécurité constituent des facteurs d'instabilité, a-t-il souligné.

Le général a rappelé l'engagement du Vietnam à participer de manière responsable aux activités de coopération entre les armées des pays de l'ASEAN telles que Groupe de travail d'experts de la Conférence élargie des ministres de la Défense de l'ASEAN (ADMM+) sur le maintien de la paix de l'ONU, Réseau des centres de maintien de la paix de l'ASEAN (APCN), etc.

Le général de corps d'armée Nguyen Phuong Nam a apprécié les contenus de la Déclaration commune de l'ACDFM-18 qui souligne les engagements des pays de l'ASEAN dans le maintien de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la sûreté et de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale; le renforcement de la confiance, la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), l’achèvement au plus tôt de l’élaboration d'un Code de conduite (COC) efficace et conforme au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

Lors de la conférence, le Brunei a transmis sous format virtuel la présidence de l'ACDFM au Cambodge, qui va assumer la présidence tournante de l'ASEAN en 2022./.

CPV/VNA