Hiroyuki Moribe, directeur exécutif de l'Institut de recherche économique du Vietnam du Japon. Photo : VNA   


Le Vietnam a achevé avec succès sa présidence de l'ASEAN 2020, notamment dans le contexte où les impacts de la pandémie de Covid-19 dépassent l'imagination, a estimé Hiroyuki Moribe, directeur exécutif de l'Institut de recherche économique du Vietnam (OERI) du Japon lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information au Japon.

Le Vietnam a rapidement contrôlé la pandémie dans le pays, surveillé de près ses évolutions dans la région. Après des discussions avec d'autres pays de la région et des partenaires, le Vietnam a finalement décidé à tenir en ligne le sommet de l'ASEAN. C'est une bonne réponse du Vietnam face à la pandémie de Covid-19.

Ensuite, le Vietnam a réussi à maintenir un fonctionnement continu des chaînes d'approvisionnement de production et promouvoir la signature des accords de libre-échange.

Grâce à ses succès en tant que président de l'ASEAN 2020, dans les temps à venir, le Vietnam pourrait attirer davantage d'investissements étrangers. De plus, la communauté internationale est également très attentive lorsque le nombre de cas de COVID-19 au Vietnam est très faible, ce contribuant à promouvoir le développement dans d'autres domaines outre les investissements.

A propose de l'Accord de partenariat économique régional global (RCEP), Hiroyuki Moribe a précisé que dans les temps à venir, les pays de l'ASEAN déploieraient les contenus de l’accord. Il a espéré que le Vietnam et les autres pays de l'ASEAN travailleraient en étroite collaboration avec le gouvernement japonais pour créer un accord de libre-échange plus avantageux pour l'ASEAN.

Selon lui, le RCEP est le plus grand accord économique du monde. Si le RCEP établit son siège social, Hanoï pourrait certainement être un bon candidat. Alors, le RCEP sera plus efficace, a estimé l’expert japonais.

Dans l’avenir, pour faire face à un monde plein de fluctuations causées par la concurrence géopolitique entre les grandes puissances et d’autres éléments causant l’instabilité comme le coronavirus, l’expert japonais a remarqué qu’un des avantages de l'ASEAN était sa solidarité.

Avec la Chine, l'ASEAN est un centre économique qui maintient une forte croissance et attire l'attention de nombreux pays./.

CPV/VNA