Les Soudanais manifestent à la ville de Kassala. Photo: VNA

Le Vietnam a salué le 9 mars les développements positifs qui se poursuivent au Soudan ces derniers mois et s’est dit encouragé par la mise en œuvre de certaines importantes dispositions de l’Accord de Djouba. Il a plaidé pour un renforcement de la capacité du gouvernement au Soudan pour protéger les civils.

S’exprimant lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Soudan et les activités de la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (MINUATS), l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès de l’ONU, a jugé crucial de faire avancer le processus de transition en demandant la rapide nomination des gouverneurs au niveau des États.  

Il a déclaré espérer que les parties concernées continueraient de surmonter leurs divergences et de mettre en œuvre les dispositions restantes de l’Accord de Djouba.

Le diplomate vietnamien a en outre salué les premiers efforts de la MINUATS dans son appui au processus de transition, espérant qu’elle atteindra rapidement sa pleine capacité opérationnelle.

Dang Dinh Quy a aussi exhorté le gouvernement à assurer un retrait sans heurts et en toute sécurité du personnel de la MINUAD (Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour). 

Il a émis le souhait que le Soudan puisse accéder plus facilement aux institutions financières internationales en vue de son relèvement économique. 

Lors de la réunion, les pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont salué les progrès de la transition au Soudan. Ils ont estimé que ce pays se heurtaient encore à des difficultés liées à l’escalade des tensions intercommunautaires, à l’épidémie de COVID-19 et à la crise économique et humanitaire. Ils ont demandé au gouvernement soudanais de renforcer les capacités de protection des civils au Darfour et d’assurer la sécurité de la MINUAD lors de son retrait./. 

CPV/VNA