Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo: VNA


Le vice-ministre permanent Bui Thanh Son a présenté la situation politique, économique et sociale, l’expérience de résilience et de contrôle de la pandémie du COVID-19 ainsi que des mesures de relance économique et d’assurance de la sécurité sociale au Vietnam.

Il a affirmé que le Vietnam considérait le Panama comme l'un des partenaires importants en Amérique latine, souhaitait consolider et renforcer les relations d’amitié et de coopération multiforme avec le pays de l’Amérique centrale, en particulier dans l’économie, le commerce et l’investissement.

De son côté, le vice-ministre des Affaires étrangères Federico Alfaro Boyd a informé de la situation au Panama et des mesures prises par le gouvernement pour maintenir la stabilité socio-économique dans le contexte difficile actuel.

Il a affirmé que le Panama appréciait hautement les réalisations du Vietnam en tant que président de l'ASEAN en 2020 et membre non permanent du Conseil de sécurité pour la période 2020-2021, en particulier la maîtrise de l'épidémie de COVID-19 et le développement socio-économique.

Les vice-ministres vietnamien et panaméen ont examiné et évalué les domaines de coopération entre les deux parties, discuté des mesures visant à renforcer la coopération dans les temps à venir.

Ils ont convenu que les deux parties continuaient de travailler en étroite collaboration pour maintenir le développement des relations et promouvoir des visites de haut niveau ; poursuivre le mécanisme du Comité mixte Vietnam-Panama sur la coopération en matière d'économie, de commerce et d'investissement et de consultation politique entre les deux ministères des Affaires étrangères.

Ils se sont mis d’accord pour promouvoir le commerce bilatéral et l'investissement via les activités de promotion, l’échange de délégations, le renforcement de la coopération dans la navigation maritime, l’agriculture, l’éducation et les échanges entre les peuples.

A cette occasion, les deux parties se sont engagées à continuer de collaborer étroitement au sein des organisations internationales et des forums multilatéraux, en particulier en se soutenant dans leur candidature aux agences et organisations des Nations Unies. Les deux parties ont partagé leur soutien au multilatéralisme, au règlement des différends par voie pacifique sur la base du droit international./.

CPV/VNA