Source: The Regulatory Review.


Lors de la conférence de presse périodique donnée en ligne le 21 octobre, elle a indiqué que les porteurs de ces documents seront autorisés à les utiliser directement au Vietnam et leur période de mise en quarantaine sera réduite à sept jours.

“Le ministère des Affaires étrangères discute également avec près de 80 partenaires de la reconnaissance mutuelle des certificats de vaccination ou des passeports vaccinaux. Actuellement, le certificat de vaccination fourni par le Vietnam a été reconnu par un certain nombre de pays”, a-t-elle annoncé, ajoutant que son ministère avait consulté les organes compétents et les localités sur la modification de procédures pour créer des conditions plus favorables aux entrées d’étrangers au service des objectifs de développement. 

CPV/VNA