Le président américain Joe Biden promulgue la loi “COVID-19 Hate Crimes Act” pour prévenir les crimes contre les Américains d'origine asiatique. Photo: AFP

C’est ce qu’a affirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang, en réponse à des questions de correspondants sur la réaction du Vietnam à la promulgation par le président américain Joe Biden de cette loi.

Lors de la conférence de presse périodique donnée le 27 mai, elle a souligné que le Vietnam accordait une grande attention et attachait une grande importance à assurer une vie stable et sûre, et à protéger les droits et intérêts légitimes de la communauté vietnamienne à l’étranger. Elle a déclaré souhaiter que la communauté d’origine vietnamienne et les citoyens vietnamiens vivant, travaillant et étudiant aux États-Unis, ainsi que l'ensemble de la communauté d’origine asiatique et les ressortissants d'autres pays aux États-Unis, soient en sécurité, bénéficient d’un accès égal aux services de santé, à l'éducation et à l'emploi pour continuer à contribuer activement au développement socio-économique de chaque pays ainsi qu'au partenariat intégral Vietnam-États-Unis./.

CPV/VNA