Le secrétaire général du Parti et président vietnamien, Nguyen Phu Trong, prononce un discours lors de la cérémonie d’ouverture du 37e Sommet de l’ASEAN et des conférences connexes, le 12 novembre. Photo : VNA


Il s’agit du 2e et dernier Sommet de l’ASEAN dans l’Année de la présidence vietnamienne du bloc régional en 2020.

Dans son discours saluant le 37e Sommet de l’ASEAN et les conférences connexes, le secrétaire général du Parti et président vietnamien, Nguyen Phu Trong, a déclaré que l'ASEAN avait réussi à maintenir ses activités de façon stable pour consolider son rôle et sa position au cours de l'année écoulée, tandis que certaines institutions multilatérales étaient confrontées à de nombreux défis.

Il a souligné que le désir et la volonté de maintenir une région de paix, de stabilité, de solidarité et d'unité sur la base du droit international avaient été et devaient rester les valeurs fondamentales de l'Asie du Sud-Est et de la Communauté de l'ASEAN.

Le dirigeant vietnamien a affirmé que, dans le nouveau contexte, les pays de l'ASEAN devaient se coordonner activement pour réaliser les initiatives et les plans de rétablissement, avec de nouvelles modalités de coopération efficaces. Il a indiqué que l'ASEAN pouvait contribuer plus activement et plus efficacement aux efforts visant à promouvoir la coopération multilatérale, à promouvoir le droit international et à renforcer le système multilatéral international avec l'ONU comme noyau.

Nguyen Phu Trong a déclaré que le Vietnam prônait toujours le maintien de l'indépendance et de l'autonomie, ainsi que la multilatéralisation et la diversification de ses relations extérieures. Il a affirmé la volonté de son pays d’être un ami, un partenaire fiable et un membre actif et responsable de la communauté internationale, d’œuvrer pour la paix, la coopération et le développement.

«Le processus d'adhésion et d'accompagnement de l'ASEAN au cours des 25 dernières années est une prémisse pour que le Vietnam mette en œuvre efficacement sa politique extérieure et son intégration internationale», a-t-il indiqué.

Le dirigeant vietnamien a déclaré qu'en tant que président de l'ASEAN en 2020, dans un esprit « Cohésif et Réactif », le Vietnam appréciait la solidarité et le soutien précieux des autres pays membres, des partenaires et amis internationaux de l'ASEAN afin que la Communauté de l'ASEAN surmonte les défis, consolide son rôle central et édifie une Asie du Sud-Est de paix, d'amitié, de coopération, de neutralité et de stabilité. Selon lui, avec la coopération, la confiance et les efforts conjoints, l'ASEAN et le monde pourront surmonter ensemble toutes les difficultés et tous les défis, rétablir la croissance économique, maintenir la paix, la stabilité et le développement durable.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a affirmé que la pandémie de Covid-19 n’avait pas pu empêcher le processus de la Communauté de l’ASEAN, les coopérations concernant les trois piliers ayant été développées selon les rythmes fixés dans les plans directeurs de mise en œuvre de la Vision de la Communauté de l’ASEAN pour 2025.

Soulignant la nécessité d’améliorer les compétences institutionnelles et la performance de l’ASEAN pour s’adapter à la nouvelle situation, le chef du gouvernement vietnamien a estimé que la révision de la mise en œuvre de la Charte de l’ASEAN était nécessaire. Il a indiqué que lors de ce 37e Sommet de l’ASEAN, les dirigeants donneraient leurs avis sur cette tâche importante. Par ailleurs, un cadre de rétablissement général de l’ASEAN et un plan d’application détaillé sur tous les trois piliers seront adoptés, a-t-il annoncé.

Nguyen Xuan Phuc a déclaré saluer la Déclaration des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN à l’occasion du 53e anniversaire de la fondation du bloc régional, qui affirme la détermination à maintenir une Asie du Sud-Est de paix, de sécurité, de stabilité et de neutralité.

Il a indiqué par ailleurs que l’ASEAN avait exprimé sa position suivie et son fort engagement pour faire de la Mer Orientale une région de paix, de stabilité, de sécurité et de sûreté pour la libre circulation des marchandises, où les différends sont réglés par des moyens pacifiques, et où le droit est respecté et les valeurs communes sont affirmées. Il a souligné que la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) était le cadre de toutes les activités en mer, avant de déclarer s’attendre à un Code de conduite en Mer Orientale (COC) efficace et conforme au droit international et à la CNUDM.

Le Premier ministre a appelé l’ASEAN à concentrer ses efforts et moyens pour contenir progressivement la pandémie de Covid-19 et avoir rapidement un vaccin ainsi qu’un traitement efficace contre cette pandémie, à renforcer l’assistance des entreprises dans le rétablissement des activités économiques, de la création d’emplois et des moyens de subsistance.

Nguyen Xuan Phuc a précisé que la paix et la stabilité constituaient des conditions préables pour la relance et le développement. Selon lui, l’ASEAN doit être jouer le rôle central dans les processus de dialogue et de coopération approfondie dans la région, créer des liens avec les partenaires dans les questions d’intérêt commun pour faire face efficacement aux défis.

Dans cet esprit, le Premier ministre vietnamien a affirmé la volonté de l’ASEAN d’adopter des déclarations importantes avec les partenaires lors de ces événements.

Le 37e Sommet de l'ASEAN et les conférences connexes permettent à l'ASEAN d'évaluer les résultats des coopérations en son sein et avec les partenaires au cours de l’année, tout en définissant des orientations futures.

Une vingtaine d’événements sont prévus, dont le 37e Sommet de l'ASEAN, les Sommets de l’ASEAN+1 (l’ASEAN avec la Chine, le Japon, la République de Corée, l'Inde, les États-Unis, les Nations Unies, l'Australie et le Sommet marquant le 45e anniversaire du partenariat ASEAN-Nouvelle-Zélande), le 23e Sommet de l’ASEAN + 3, le 15e Sommet d'Asie de l'Est et le Sommet des pays participant à l'Accord de Partenariat économique intégrale régionale (RCEP). Auront lieu également les Sommets Mékong-Japon, Mékong-République de Corée ...

Selon les prévisions, plus de 80 documents seront approuvés, reconnus et annoncés à cette occasion, un record jamais connu./.

CPV/VNA