L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies (ONU). Photo : VNA

 

C'est également une année difficile pour le Vietnam puisque la pandémie de COVID-19 s'est développée d’une façon compliquée, changeant la vie du monde entier.

Après avoir passé en revue les événements diplomatiques exceptionnels du Vietnam au cours de l'année, l'agence de presse russe a évalué qu'en tant que membre non permanent du CSNU, le Vietnam a lancé de nombreuses initiatives dans des domaines moins mentionnés tels que l'activité humanitaire, les missions de maintien de la paix, l'atténuation du changement climatique, et la prévention de la cybercriminalité. Il convient de noter que le pays a proposé à l'Assemblée générale des Nations Unies d'approuver une résolution faisant du 27 décembre la Journée internationale de la préparation aux épidémies.

Concernant le rôle de la présidence tournante de l'ASEAN, Sputnik a souligné que la caractéristique la plus remarquable de l'ASEAN 2020 était les conférences en ligne. Le Vietnam s'est rapidement adapté à la situation, utilisant le cyberespace pour organiser les conférences prévues dans le plan de l'année de la présidence de l'ASEAN au format en ligne. Cela a été chaleureusement répondu par tous les pays membres de l’ASEAN ainsi que par les partenaires du bloc. Il a prouvé que la pandémie de COVID-19 ne pouvait pas briser la cohésion de l'ensemble de l'ASEAN.

Selon Sputnik, un grand succès de l'ASEAN 2020 a été la signature de l'Accord de partenariat global régional (RCEP) par l'ASEAN et ses cinq partenaires à savoir la Chine, le Japon, la République de Corée, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. L'accord ouvre une nouvelle période prometteuse de coopération économique et commerciale, qui contribuera à accélérer le processus de construction de la Communauté économique de l'ASEAN 2025. À partir de laquelle, l'ASEAN deviendra un partenaire dynamique et puissant qui promeut la coopération pour la prospérité mutuelle.

L’agence de presse russe Sputnik a conclu que "jouant" les deux "rôles" importants en 2020, le Vietnam a toujours été cohérent et résolu dans son principe, mais extrêmement flexible dans ses mesures et sa conduite.

CPV/VNA