Rencontre entre le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son et le vice-Premier ministre et ministre cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Prak Sokhonn, le 7 juin dernier. Photo: Baoquocte

Le 2 juin 2021, le gouvernement de Phnom Penh a annoncé un plan de délocalisation des maisons flottantes et des élevages de poissons sur le Mékong dans la région de la capitale Phnom Penh, y compris des ouvrages des personnes d'origine vietnamienne. “Le Vietnam est très intéressé par cette information”, a affirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang.

Lors de la conférence de presse périodique organisée par visioconférence le 10 juin à l’après-midi, Mme Le Thi Thu Hang a rappelé que le 7 juin dernier, lors de sa rencontre avec le vice-Premier ministre et ministre cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Prak Sokhonn, le chef de la diplomatie vietnamienne, Bui Thanh Son, avait demandé au Cambodge de continuer à prêter attention à la question du statut juridique des personnes d’origine vietnamienne sur son sol et de la résoudre. Il avait suggéré que les autorités cambodgiennes, dans le processus de mise en œuvre des politiques et mesures socio-économiques, veillent à garantir les droits et le bien-être des personnes d'origine vietnamienne.

Le 4 juin, l’ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh, avait rendu visite à des personnes d’origine vietnamienne dans la zone concernée. La Commission d'État pour les Vietnamiens d'outre-mer (ministère des Affaires étrangères) et l'ambassade du Vietnam au Cambodge avaient discuté avec la partie cambodgienne, lui proposant de créer des conditions favorables et de prendre des mesures de soutien à ces personnes.

Selon Mme Le Thi Thu Hang, la partie cambodgienne avait affirmé que le gouvernement cambodgien continuerait d'être attentif et de créer des conditions favorables aux étudiants et entreprises vietnamiens et aux personnes d'origine vietnamienne sur son sol.

Le Vietnam comprend la politique cambodgienne de développement socio-économique et de protection du paysage et de l'environnement, et espère que la délocalisation se fera avec une feuille de route raisonnable et réalisable, avec un aménagement de zones de relogement dotées de toutes les infrastructures essentielles, aidant les personnes déplacées à stabiliser rapidement leur vie, assurant la sécurité sociale, a-t-elle affirmé, ajoutant que les représentations du Vietnam au Cambodge continueraient de suivre de près la situation des personnes d’origine vietnamienne./.

CPV/VNA