Le Premier ministre Pham Minh Chinh lors du débat ouvert de haut niveau du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la sécurité maritime le 9 août. Photo: VNA

C’est ce qu’a déclaré James Rogers, directeur du programme “Global Britain” de la Henry Jackson Society (à Londres, au Royaume-Uni), à l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

Selon lui, les trois propositions mentionnées par le Premier ministre Pham Minh Chinh sont particulièrement significatives non seulement pour les pays de la région mais aussi au niveau mondial.

Il a souligné que le Vietnam - un pays qui joue un rôle important dans la région et un partenaire proche de nombreux pays à travers le monde, y compris le Royaume-Uni - rend cette initiative particulièrement significative.

Il a reconnu que toute politique ou proposition relative à la sécurité dans la zone de la Mer Orientale et aux droits maritimes devrait être conforme au droit international, en particulier à la Charte de l’ONU et à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Selon lui, le Vietnam, qui occupe une position géographique importante, a affirmé son rôle pour la sécurité dans la zone de la Mer Orientale.

Il a estimé que le Royaume-Uni et le Vietnam auraient de nombreuses opportunités de coopération dans les années à venir, dans le contexte où le Royaume-Uni augmente sa présence dans la région Asie-Pacifique./.

CPV/VNA