Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung lors de la neuvième consultation politique annuelle entre les deux pays, tenue en forme de visioconférence. Photo: VNA


Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung et le vice-ministre birman de la Coopération internationale Hau Do Suan ont coprésidé lundi, 28 décembre, la neuvième consultation politique annuelle entre les deux pays, tenue en forme de visioconférence.

S'exprimant lors de l'événement, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, a félicité le Myanmar pour sa récente élection réussie et a affirmé que le Vietnam était prêt à coopérer, à soutenir et à partager son expérience avec le Myanmar.

Pendant ce temps, le vice-ministre de la Coopération internationale du Myanmar, Hau Do Suan, a félicité le Vietnam pour ses succès importants dans le passé récent et a salué la coopération active du Vietnam et son soutien au Myanmar dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

S'agissant des relations bilatérales, les deux parties ont noté avec satisfaction les progrès considérables réalisés dans les domaines clés de la coopération depuis la mise en place du partenariat de coopération intégral en 2017.

Les deux responsables ont souligné que dans le temps à venir, les deux parties devraient continuer à se coordonner étroitement, portant les relations bilatérales à un nouveau niveau.

Ils ont convenu de multiplier les échanges à haut niveau, d’accélérer le plan d’action pour le partenariat intégral 2019-2024 et de moderniser les transports dans les couloirs économiques Est-Ouest et littoraux. La télécommunication, l’agriculture, le tourisme et l’éducation sont des secteurs essentiels de la coopération bilatérale.

Les deux pays ont décidé de se soutenir au sein des tribunes internationales, notamment l’ASEAN et l’ONU. Concernant la Mer Orientale, le Vietnam et le Myanmar partagent une même position pacifique pour la résolution des conflits.

Ils ont également convenu de se joindre à d'autres pays de l'ASEAN pour intensifier la solidarité et accélérer la construction réussie de la Communauté de l'ASEAN.

En outre, les deux parties ont échangé et partagé des points de vue sur un certain nombre de questions régionales et internationales d'intérêt mutuel, notamment la situation régionale, les relations entre les puissances et les question de Rakhine et de la Mer Orientale. Ils sont convenus de coopérer et de se coordonner étroitement dans des cadres bilatéraux et multilatéraux, dans l'intérêt des deux peuples et dans l'intérêt de la paix, de la stabilité et du développement dans la région.

Les deux parties ont convenu de tenir la 10e consultation politique en 2021./.

CPV/VNA