A l'aéroport international de Changi à Singapour. Photo: AFP


La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang a commenté la décision de Singapour de rouvrir à partir du 8 octobre ses frontières aux citoyens vietnamiens à certaines conditions, lors d’un point presse périodique du ministère tenu le 1er octobre à Hanoï.

Ceux qui souhaitent entrer sur l’île doivent déposer leur demande de 7 à 30 jours avant leur départ. Ils devront se soumettre à un test de dépistage dès leur arrivée à l’aéroport et télécharger une application de traçage des contacts de Singapour. Si le résultat du test est positif, les passagers seront hospitalisés et devront payer tous leurs frais, a-t-elle précisé.  

Le même jour, l'ambassade de Singapour à Hanoï en a informé le Département consulaire, le ministère des Affaires étrangères. Les deux parties sont convenues de renforcer la coopération et de créer des conditions favorables à l'entrée des citoyens en fonction de l'évolution de l’épidémie de COVID-19 dans chaque pays./.

CPV/VNA