Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc à la 27e conférence des dirigeants économiques de l'APEC. Photo : VNA

Lors de la 27e conférence des dirigeants économiques de l'APEC, les dirigeants ont adopté une Vision de 2040 pour une communauté Asie-Pacifique ouverte, dynamique, résiliente et pacifique, pour la prospérité de tous les peuples et les générations futures, l'APEC continuant d'être le principal forum de coopération économique de la région.

Alors, la 27e conférence des dirigeants économiques de l'APEC a achevé la mise en œuvre de l'initiative initiée par le Vietnam et adoptée lors de la 25e réunion des dirigeants économiques de l'APEC tenue en novembre 2017 dans la ville de Da Nang au Vietnam sur le développement d’une Vision de l'APEC après 2020.

Vendredi soir, la 27e conférence des dirigeants économiques de l'APEC s'est déroulée en ligne, sous la présidence du Premier ministre malaisien, Muhyddin Yassin. Participaient à la conférence des dirigeants et des représentants des 21 économies membres de l'APEC, le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), des dirigeants du Conseil consultatif des entreprises de l'APEC (ABAC) et du Conseil de coopération économique du Pacifique (PECC)…Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, en tête d’une délégation vietnamienne a participé à la conférence.

S'exprimant lors de la conférence, le chef du gouvernement vietnamien a partagé de nombreux commentaires sur la situation mondiale et régionale ainsi que sur les orientations pour promouvoir la reprise économique et la réponse à l’épidémie dans les temps à venir. Il a souligné la nécessité d’estimer la volonté de coopération et de responsabilité avec la communauté internationale et, surtout, de renforcer la coopération multilatérale, ainsi que d'équilibrer les actions à court terme et de relever les défis à moyen et long termes terme dans la réponse actuelle aux multi-crises.

En tant que président de l'ASEAN en 2020, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a partagé les expériences et les réalisations du Vietnam et de la communauté de l'ASEAN en général, en agissant de manière drastique, rapide dans le contrôle de la pandémie de COVID-19, en réglant les conséquences économiques et sociales et en rétablisant progressivement l’économie.

En ce qui concerne l'orientation de la coopération de l'APEC, le Premier ministre a exprimé son impression des réalisations en matière de développement socio-économique de la région Asie-Pacifique après plus de 25 ans de poursuite des objectifs de Bogor. Il a affirmé la responsabilité d'hériter des réalisations et de construire ensemble un avenir afin que l'APEC continue de promouvoir son rôle et sa résilience indispensables dans un monde en mutation et de façonner la structure régionale.

Le dirigeant vietnamien a donné des propositions stratégiques pour promouvoir la coopération de l'APEC dans les temps à venir. Le Premier ministre a demandé l'APEC de coordonner les actions de contrôle de l'épidémie de COVID-19, de promouvoir les liens économiques et de garantir les chaînes d'approvisionnement afin que l'Asie-Pacifique continue d'être un chef de file dans le processus de reprise économique. 

Nguyen Xuan Phuc a particulièrement souligné que la nouvelle force de l'APEC étaiy la mise en œuvre d'une transformation numérique globale dans tous les domaines afin de renforcer les valeurs fondamentales de l'APEC dans la quatrième révolution industrielle. 

En outre, se développer de manière durable, accepter et répondre aux défis de sécurité non traditionnels, en particulier l'épidémie, les catastrophes naturelles, le changement climatique ... doivent devenir le nouveau pilier de la coopération de l’APEC. 

Le dirigeant vietnamien a affirmé que le Vietnam continuerait à accompagner les membres de l'APEC pour faire de la Vision et de l’aspiration adoptées aujourd'hui le fruit de la paix, de la stabilité et du bonheur de tout le peuple de la région.

Lors de la conférence, les dirigeants de l'APEC ont exprimé leur profond partage avec les pertes du peuple et leur gratitude envers ceux qui ont été en première ligne dans la lutte contre l’épidémie, face aux graves impacts et pertes de la pandémie COVID-19 sur le monde et la région.

Les dirigeants ont souscrit à l'évaluation du directeur général du FMI selon laquelle l'économie mondiale est toujours dans une période de grave récession. La pandémie a annulé les réalisations réalisées par le monde en matière de réduction de la pauvreté durant ces trois dernières décennies et augmenté l’inégalité.

La conférence a souligné que le processus de rétablissement rencontrait encore des risques et n’était pas pareil, surtout lorsque l'épidémie était encore compliquée. En conséquence, les dirigeants ont affirmé la poursuite de promouvoir des plans de relance économique, en se concentrant sur une fiscalité transparente et durable, en facilitant le déplacement de personnes, en particulier les entrepreneurs et en créant davantage de nombreux nouveaux emplois.

Les dirigeants de l'APEC ont affirmé l'importance de renforcer la confiance, de coordonner les actions et de promouvoir la coopération multilatérale, de saisir de nouvelles opportunités sur la technologie numérique et de se connecter numériquement pour aider l'Asie-Pacifique à se redresser bientôt et continuer à jouer le rôle de moteur de la croissance mondiale.

La conférence a mis en évidence le rôle de la science et de la technologie dans le contrôle de l’épidémie, garantissant l'égalité dans l’accès à des produits médicaux sûrs, de qualité, efficace et à prix raisonnable.

Les dirigeants ont continué d'affirmer le maintien d'un environnement de commerce et d'investissement ouvert et libre, un système commercial multilatéral efficace et fondé sur des règles. Ils se sont engagés à continuer à promouvoir des liens économiques, à se connecter de manière globale et à réaliser la connexion numérique en Asie-Pacifique.

Notamment, la conférence avait de nombreux avis optimistes sur la perspective de la construction d'une zone de libre-échange Asie-Pacifique, se félicitant de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP) et l’Accord de Partenariat régional économique global (RCEP) récemment signé à Hanoï.

Sur la base de l'évaluation des réalisations dans la mise en œuvre des objectifs de Bogor sur le commerce et l'investissement libres et ouverts, adoptés en1994, les dirigeants de l'APEC ont adopté une nouvelle Vision de la coopération régionale, selon laquelle, la Vision à l'horizon 2040 est de bâtir une communauté Asie-Pacifique ouverte, dynamique, résiliente et pacifique pour la prospérité de tous les peuples et des générations futures.

La Vision de l'APEC de 2040 sera réalisée en promouvant les piliers fondamentaux de la coopération de l'APEC sur le commerce et l'investissement ouverts et libre, l'intégration économique régionale, la connectivité globale, la coopération technique numérique et aussi de nouvelles forces d'innovation, de créativité, de numérisation, de transformation numérique, une croissance forte, équilibrée, sûre, durable et inclusive.

La 27e conférence des dirigeants économiques de l'APEC a couronné de succès avec l'adoption de la Déclaration de Putrajaya sur la Vision de l'APEC de 2040 et de la Déclaration conjointe de Kuala Lumpur de 2020.

A l’issue de la conférence, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a officiellement reçu le transfert du rôle de pays hôte de la 28e conférence des dirigeants économiques de l'APEC./.

CPV/VNA