7 villes et provinces ont permis à leurs élèves de rester à la maison et passer à l’étude en ligne jusqu’à une nouvelle annonce. Photo d'illustration/vneconomy



Dans l'après-midi du 3 mai, le Service de l'Éducation et de la Formation de Hanoï a publié une annonce concernant la fermeture des classes pour l'éducation préscolaire, primaire, secondaire, la formation continue, professionnelle, les centres de langue étrangère, d’informatique, de compétences, les établissements de formation à court terme d’investissement étranger de toute la ville, ce à partir du 4 mai et jusqu'à nouvel ordre.

Le dit service a également reporté les examens de fin d’études secondaires. Les écoles doivent donc organiser un enseignement en ligne.

De même, la province et Quang Nam et la ville de Da Nang ont également décidé la fermeture des établissements préscolaires, primaires, scolaires et universitaires, du 4 mai jusqu'à nouvel ordre.

Le même jour (3 mai), le Comité populaire de la province de Yen Bai a publié une annonce  demandant aux élèves de tous niveaux dans la commune de Nghia Lo, les districts de Van Chan et Tran Yen de rester chez eux jusqu'au  9 septembre.

Le 3 mai en soirée, le service de l’Education et de la Formation de Hung Yen a décidé de fermer les écoles dans toute la province à partir du 4 mai pour la prévention et la lutte contre l’épidémie de coronavirus COVID-19, au lieu de se limiter aux écoles du district de Phu Cu comme prévu précédemment

Auparavant, les  provinces de Vinh Phuc et Ha Nam avaient également demandé aux  élèves de rester chez eux.

Pour les étudiants, les enseignants déploient l’étude en ligne pour terminer le programme.

CPV