Une équipe vietnamienne participent à l'exercice de cyberdéfense présidé le 11 mars par l'APCERT. Photo: VNA

Cette année, l’exercice, qui a été organisé en ligne en raison de l’épidémie de COVID-19, a reflété des incidents réels et des problèmes existant sur Internet. Les participants ont traité le cas d'une entreprise locale affectée par des logiciels malveillants.

Tout au long de l'exercice, les équipes participantes ont testé leur gestion des incidents. Cet exercice leur a permis d’améliorer leurs capacités en matière de suspension coordonnée des données malveillantes, d'analyse du code malveillant, de notification et d'assistance aux entités affectées.

Cet évènement a réuni des équipes de 19 économies membres de l’APCERT dont l’Australie, le Bangladesh, Brunei, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la République de Corée, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, Singapour, le Sri Lanka, la Thaïlande, et celles de sept autres pays que sont le Bénin, l’Égypte, la Jordanie, le Maroc, le Nigeria, le Pakistan et la Tunisie. 

CPV/VNA