Photo d'illustration: VNA


Le plan met l'accent sur l'intégration de l'adaptation au changement climatique dans les stratégies et plans, l'investissement dans les mesures d'adaptation, les sciences et technologies, et l'amélioration de la sensibilisation du public à ce sujet.

Il définit également des mesures  pour atténuer les risques de catastrophe et de  pertes, et améliorer la préparation aux catastrophes naturelles et conditions météorologiques extrêmes causées par le changement climatique.

Au cours de sa première phase de 2021 à 2025, le plan se concentrera sur l'achèvement des mécanismes et  politiques d'adaptation, sur les préparatifs juridiques et techniques pour promouvoir l'intégration du changement climatique dans les politiques, stratégies et plans, et sur la mise en œuvre des mesures prioritaires.

De 2026 à 2030, des efforts plus importants seront consentis pour améliorer la gestion de l'État, renforcer la résilience des secteurs économiques, de la communauté et des  écosystèmes.

Entre 2030 et 2050, le plan se concentrera sur l’amélioration de la capacité d’adaptation des personnes et des infrastructures, et sur la garantie de la sécurité alimentaire, énergétique et hydrique, l’égalité des sexes, le bien-être social, la santé publique et le développement national durable face au changement climatique et aux catastrophes naturelles.