Photo d'illustration: vov.vn


Le comité populaire municipal a récemment publié un plan de réduction, visant à réaliser des économies de 8 à 10% de la consommation totale d'énergie de la ville en 2020-30 et d'environ 14% en 2031-2045.

La capitale encouragera l'utilisation d'équipements et de machines à haut rendement, d'économie d'énergie, d'audit énergétique et améliorera les mesures pour réduire la consommation d'énergie et les émissions dans ses zones industrielles, usines et zones urbaines.

Elle encouragera la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 15% en 2030 à 20% en 2045.

Dans le plan, la part des sources d'énergie renouvelables dans l'approvisionnement total en énergie primaire atteindra environ 2% d'ici 2030, puis 5% d'ici 2045.

La ville s'efforcera pour que d'ici 2045, la capacité totale de l'énergie solaire soit d’ environ 700 MW en installant l'énergie solaire sur les toits des immeubles de faible et grande hauteurs.

Pour mettre en œuvre les objectifs, le Comité populaire a déployé différentes mesures, notamment le développement des sources d'énergie primaire.

Elle a développé rapidement et durablement l'industrie de l'électricité pour répondre aux exigences de l'industrialisation et de la modernisation et restructuré les secteurs et régions consommateurs d'énergie parallèlement à la mise en œuvre de politiques d'utilisation propre, économique et efficace de l'énergie.

La capitale a également développé une infrastructure énergétique durable reliant la région et amélioré les ressources internes des industries manufacturières et des services pour le secteur énergétique.

Hanoi continuera de renouveler ses mécanismes et politiques et de développer un marché de l'énergie synchrone, interconnecté, moderne et efficace.

Elle mettra également en œuvre des politiques de protection de l'environnement  associées à l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

CPV