Au parc national de Tram Chim (Photo: VNA)


Dans le parc national de Tram Chim,  province de Dong Thap, 13 espèces d'oiseaux sont en danger d'extinction et ont besoin de protection, selon les responsables du parc.

Les espèces comprennent grues antigone, canards à ailes blanches, bruants auréoles, faucons crécerelles, effraies des prairies, busards d'Orient, pélicans à bec tacheté et tantales indiens.

Le nombre de grues antigone retournant au parc est passé de plus de 1.000 en 1988 à neuf en 2019, et aucune cette année. Cela était en partie dû à un déclin des prairies humides qui fournissent de la nourriture à cet oiseau, symbole du parc.

Le parc, qui couvre plus de 7.300 ha et contient principalement des cajeputiers, fait partie des zones humides Ramsar d'importance internationale.

Le parc compte environ 800 ha de Lua ma, que l’on peut traduire par "riz fantôme" (Oryza rufipogon), qui se distingue par sa capacité de survivre aux inondations. Elle possède des gènes que les scientifiques utilisent pour créer de nouvelles variétés de riz capables de pousser dans un sol affecté par l'alun, de supporter des crues, et très résistantes aux maladies transmises par les cicadelles.

Dans le passé, le Lua ma poussait naturellement dans les zones inondées du delta pendant la saison des inondations, mais cette variété n’existe plus que dans quelques endroits du delta, dont dans le parc.

À An Giang et Dong Thap, les poissons-chats basa dans la nature sont devenus rares en raison du faible niveau d'inondations à la saison des pluies.

Dans la province de Cà Mau, qui est le plus grand producteur de crevettes du pays, le nombre d'oiseaux sauvages a considérablement diminué ces dernières années en raison de la  chasse  et de la diminution des rizières.

Pour préserver la  faune et la flore menacées, les agences locales du delta se sont concentrées sur la préservation des zones humides et des forêts pour fournir des habitats naturels aux oiseaux, aux poissons et aux plantes.

À Ca Mau, les responsables mettent en œuvre un plan de développement du jardin d'oiseaux de la ville de Ca Mau situé dans la zone du monument du président de Ho Chi Minh au cours de la période 2018-20.

Ils ont planté plus d'arbres pour offrir un meilleur habitat aux oiseaux, amélioré les fossés pour leur fournir de l'eau propre et résolu la pollution causée par les fientes.

Le jardin de 3,1 ha compte environ 53 espèces d'oiseaux et 6.600 individus. Ce nombre peut atteindre plus de 12.000 pendant la saison de reproduction entre juin et décembre.

À Dong Thap, les responsables locales préservent trois zones humides: le parc national de Tram Chim, la zone relique de 279 ha Go Thap dans le district de Thap Muoi et la zone relique de 63 ha Xeo Quyt dans le district de Cao Lanh.

Chaque année, ces trois zones humides, en collaboration avec le sous-département de la protection des forêts de la province, élaborent des plans pour protéger leur biodiversité.

Depuis 2016, le sous-département, en coopération avec les comités populaires de communes où il y a des zones humides et des forêts, a organisé 40 cours pour 2.000 habitants sur les réglementations de protection des forêts, de la biodiversité et de la faune sauvage.

Il a également remis à la population locale 1.650 brochures et 19.000 brochures sur la protection des animaux forestiers.

Le parc national de Tram Chim prend des mesures pour préserver ses écosystèmes et les espèces qui en dépendent, en particulier les oiseaux en voie de disparition comme la grue antigone  et le canard à ailes blanches. Le parc compte plus de 130 espèces végétales, 129 de poissons d'eau douce, 198 d'oiseaux aquatiques et 29 d'amphibiens.

CPV