Photo d'illustration: VNA

Le vice-Premier ministre a insisté sur la nécessité de définir des priorités pour concentrer les investissements et de faire de nouvelles percées dans le domaine des sciences et des technologies, soulignant l’importance de la numérisation et de l’application des technologies de l’information.

Le ministre des Sciences et Technologies, Huynh Thanh Dat, a affirmé poursuivre la recherche de solutions afin de faire des sciences une force motrice du développement national.  

Selon le vice-ministre des Sciences et Technologies, Le Xuan Dinh, au cours de la période 2016-2020, les acquis des sciences et technologies ont contribué au développement du pays. En effet, le taux de croissance moyen de la productivité du travail pendant la période 2016-2020 était de 5,8%/an, contre le niveau de 4,3%/an pendant la période 2011-2015. La proportion des exportations de produits de haute technologie sur la valeur totale des exportations de marchandises est passée de 19% en 2010 à environ 50% en 2020. L’année dernière, le Vietnam était classé 42e parmi les 131 pays et territoires du classement mondial de l'innovation GII. En outre, la recherche scientifique et technologique a apporté de nombreuses contributions à la prévention et au contrôle de l'épidémie de COVID-19 au Vietnam.

Pour la période 2021-2025, le ministère des Sciences et Technologies continuera d’oeuvrer pour améliorer le cadre juridique et réaliser des percées selon la Résolution du 13e Congrès national du Parti. Il cherchera à encourager le secteur privé à investir massivement dans les sciences et technologies et l’innovation. Il se concentrera également sur le développement de technopole de Hoà Lac pour en faire un centre de recherche et développement de hautes technologies...


CPV/VNA