Parc national de Tram Chim à Dong Thap (Photo: VNA)

 

Dans un document publié le 18 janvier, le MONRE a ordonné d'intensifier le travail de communication pour sensibiliser le public à l'importance des zones humides, et a appelé à des efforts de préservation et d'utilisation durable de ces milieux.

Il a également suggéré d'intégrer la préservation des zones humides dans les programmes, plans de planification et projets de développement.

La Journée mondiale des zones humides 2021 met en lumière la contribution de ces écosystèmes à la quantité et à la qualité de l'eau douce sur la planète. L'eau et les zones humides sont liées dans une coexistence inséparable qui est vitale pour la vie, le bien-être humain et la santé de la planète.

La campagne est également l'occasion de commémorer la signature en 1971 de la Convention de Ramsar sur les zones humides, ce dans la ville iranienne de Ramsar.

La Convention de Ramsar est un traité international qui fournit le cadre pour la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Il vise à endiguer l'empiètement progressif et la perte de zones humides à l'heure actuelle et à l'avenir.

En tant que premier pays d'Asie du Sud-Est à devenir membre de la Convention de Ramsar en 1989, le Vietnam a déployé diverses activités pour protéger et utiliser les zones humides à bon escient et a construit un cadre juridique de gestion de celles-ci.

Neuf zones humides du pays ont été reconnues comme sites Ramsar - zones humides d'importance internationale - à savoir les zones humides de Bau Sau, les parcs nationaux de Ba Be, Tram Chim, Mui Ca Mau,  Con Dao, U Minh Thuong,  Xuan Thuy, les réserves de Lang Sen et  Van Long.

CPV