Photo d'illustration : QDND

 

Cinq jours après l’opération, le 20 avril, toutes les structures anatomiques du patient se sont rétablies et le bras greffé a montré une circulation sanguine normale. Sa main a pu bouger et a commencé à être sensible. Pour l’heure, son état de santé est suivi de près par les médecins. Dans les temps à venir, ce patient devra suivre des exercices de réadaptation fonctionnelle.

Il s’agit d’un des 4 cas de coupure de membres greffés (trois membres supérieurs et un membre inférieur), puis réanimés par des opérations à l’hôpital Viet-Duc ces 2 dernières semaines de pratique de la distanciation sociale pour la prévention et la lutte contre la pandémie de COVID-19.

CPV/VNA