Photo: VNA


Lors d’un séminaire organisé par des responsables locaux et le consulat général d’Inde à Ho Chi Minh-Ville, M. The a informé la partie indienne du développement socio-économique de sa province, affirmant qu'il s'agissait  d'"une terre fertile pour les investisseurs étrangers".

On y dénombre actuellement 17 projets étrangers, dont sept d'entreprises indiennes, pour un montant total de 192 millions de dollars.

Il a fait l'éloge des investisseurs indiens, en particulier de la société de Technologie et d'Investissement KCB, qui dispose d'une stratégie commerciale et sociale efficace.

Le responsable a espéré que le consulat général pourrait servir de pont entre les deux parties en matière d'investissements.

Le consul général indien Madan Mohan Sethi a déclaré que l'Inde considérait le Vietnam comme un partenaire important et souhaitait y examiner les opportunités d'investissement, à Phu Yen en particulier.

Étant donné que l'Inde a une éducation de premier cycle renommée et des technologies bien développées, le pays est prêt à accueillir des fonctionnaires de Phu Yen pour des formations à court ou long termes, a-t-il déclaré, ajoutant qu'il travaillerait  à présenter les potentiels culturels et touristiques de la province à ses compatriotes.

Compte tenu de la crise sanitaire, les deux parties devraient organiser des conférences en ligne pour vulgariser leurs destinations touristiques et définir des programmes  de formation et d'investissement, a-t-il suggéré.

CPV