Photo d'illustration/Vnexpress


Le Vietnam compte environ 27 centres de données de cloud computing investis par 11 entreprises nationales, avec plus de 270.000 serveurs connectés dans tout le pays.

Cependant, les entreprises vietnamiennes ne représentent qu'environ 20% de la part de marché des produits et services nationaux de cloud computing. Les 80% restants sont fournis par des sociétés étrangères. Ceci oblige les entreprises vietnamiennes à s'allier pour devenir les principaux  fournisseurs des produits, services et plateforme de cloud computing pour répondre à la demande maximale du marché national.

Ces questions ont figuré au cœur  du séminaire "Promouvoir le cloud computing «Made in Vietnam»"  organisé à Hanoi le 24 novembre par le Département de la sécurité de l'information du ministère de l'Information et de la Communication, le journal en ligne VietNamNet.

Le ministère de l'Information et de la Communication définit la plate-forme de cloud computing comme l'infrastructure pour le développement de l'e-gouvernance, de l'économie   et de la société numériques. C'est l'une des principales orientations du pays dans les temps à venir.

Selon les prévisions, d'ici 2025, le marché du cloud computing au Vietnam atteindra 500 millions de dollars et aura un taux de croissance très rapide. En 2020, la pandémie de COVID-19 a créé une «poussée» pour promouvoir le développement du marché du cloud computing, de sorte que ce marché a augmenté de 40%.

Cette croissance montre qu'en termes de marché, le secteur du cloud computing est un territoire relativement vaste et présente encore de nombreuses lacunes, que déplorent les entreprises vietnamiennes des technologies de l'information.

CPV