Photo: VNA

 

Depuis 2009, avec près de 20 milliards de dongs provenant du programme national d’amélioration et de protection des digues, les habitants de la commune de Trieu Phuoc, district de Trieu Phong, ont planté plus de 40 ha de mangroves le long d’une digue de 5km.

Après près de 10 ans, les mangroves de Trieu Phuc se développent bien, créant un corridor protégeant la digue et les populations.

Nguyen Cong Khang, 57 ans, un habitant local, a déclaré que les mangroves jouent un rôle très important dans la protection de la digue, en particulier à la saison des pluies. Elles aident également à améliorer l'environnement aquatique dans les fermes aquacoles.

Depuis le succès dans la commune de Trieu Phuoc, la province de Quang Tri a étendu le modèle à de nombreuses autres localités. Par exemple, la commune de Gio Viet, dans le district de Gio Linh, a mis au point un modèle communautaire pour protéger près de 4,5 ha de mangroves.

Toujours dans cette commune, le Centre de surveillance et de technologie de l'environnement de Quang Tri a mis en œuvre un projet de restauration et de développement durable des mangroves, avec près de 2,5 ha plantés.

Pour faire face au changement climatique, entre 2015 et 2020, la province mène un projet de restauration et de développement des mangroves associé à des moyens de subsistance durables, avec 65 ha plantés dans les estuaires de Ben Hai et Thach Han.

En plus de la protection et du développement des mangroves, Quang Tri a également veillé à préserver environ 1.600 ha de forêts naturelles et plus de 9.250 ha de forêts côtières afin de minimiser l’érosion côtière et les effets des marées.

CPV