Des étudiants de la Faculté de langue japonaise (Université du commerce extérieur) lors d'un cours de japonais. Photo: Université du commerce extérieur

Chaque année, depuis 1973, la Fondation du Japon décerne des prix à des personnes et à des organisations qui ont apporté une contribution significative à la promotion de la compréhension mutuelle internationale et de l’amitié entre le Japon et les autres pays par le biais d’activités académiques, artistiques et autres activités culturelles.


L’année 2021 marque le 48e anniversaire de ce Prix. Il y a eu un total de 101 nominations avec celles des Prix de l’année précédente, qui avaient été annulées en raison de la propagation de l’épidémie de Covid-19.

Le Conseil professionnel a décerné quatre Prix à des individus et à des groupes, dont le réalisateur japonais Koreeda Hirokazu, l’artiste japonais Miyata Mayumi, le professeur allemand Irmela Hijiya Kirschnereit, la Faculté de langue et de culture japonaises (Université des langues et études internationales - Université nationale de Hanoï), la Faculté de langue japonaise (Université du commerce extérieur) et la Faculté de langue japonaise (Université de Hanoï).

L’Université du commerce extérieur a commencé à enseigner le japonais en 1961, offrant une formation dans les domaines de l’économie, de l’administration et des affaires étrangères. Après cela, l’Université de Hanoï a également introduit l’enseignement du japonais en 1973 et a commencé à mettre en œuvre un programme de maîtrise en japonais en 2010.

L’Université des langues et études internationales - Université nationale de Hanoï a commencé à enseigner le japonais en 1992. C’est la seule école qui a mis en œuvre le programme pédagogique japonais et qui a formé des enseignants réguliers de japonais pour le niveau de l’enseignement général au Vietnam. Elle a aussi élaboré le début d’un programme de maîtrise en japonais en 2009.

Au cours des années, les excellentes ressources humaines des trois universités ont contribué à resserrer les liens entre les deux pays. Dans le même temps, les trois écoles se sont unies, contribuant ainsi à l’expansion actuelle de la formation en japonais au niveau de l’enseignement général.

Avec leurs contributions à l’enseignement de la langue japonaise au Vietnam, les 3 Universités ont contribué à former d’excellentes ressources humaines et à promouvoir la compréhension mutuelle dans le développement des relations entre les deux pays.

CPV/NDEL