Photo d'illustration/ withcontent

La pandémie de Covid-19 alimente un boom sur le marché de l'apprentissage en ligne au Vietnam. Récemment, la startup suédoise Astrid a appliqué ses expériences dans le domaine des jeux mobiles pour entrer sur le marché de l'apprentissage en ligne au Vietnam, cité par le Nikkei Asie.

La société développe actuellement l'application d'apprentissage de l'anglais éponyme - Astrid. Avec le soutien de Candy Crush, cette application a une interface attrayante, encourageant les utilisateurs à jouer de plus en plus.

Le co-fondateur d'Astrid, Andreas Kullberg, a déclaré à Nikkei Asia qu'Astrid vise à rendre l'apprentissage de l'anglais amusant et abordable.

La demande pour apprendre l'anglais au Vietnam est très élevée. Selon les données d'Open Doors, au cours de la période 2019-2020, 23.777 élèves et étudiants vietnamiens ont été envoyés étudier aux États-Unis. Ce nombre est supérieur au nombre d'étudiants internationaux d'Indonésie, de Malaisie et de Thaïlande réunis.

Le Covid-19 a contraint de nombreux pays à imposer une ordonnance à distance. En conséquence, le domaine de l'EdTech (technologie éducative) en profite.

Mme Ngo Thuy Ngoc Tu, présidente d'Ola, a déclaré que les Vietnamiens font désormais davantage confiance aux cours en ligne qu'en 2009, lorsqu'elle a cofondé Yola. "L'infrastructure mobile s'est améliorée fortement, les gens sont également plus habitués aux paiements en ligne", a-t-elle ajouté.

La demande d'anglais courant augmente au Vietnam, et dans le même temps, les parents dépensent également plus d'argent pour les cours. Les recherches de Yola montrent que les Vietnamiens peuvent consacrer jusqu'à 30% de leur revenu   à l'éducation, même dans les familles à faible revenu.

En décembre dernier, le Centre de développement mondial a publié un rapport sur l'impact de la pandémie sur les dépenses d'éducation dans 80 pays. On estime qu'elles diminueront dans la plupart des pays, mais augmenteront de 7% au Vietnam en 2021 - la deuxième augmentation la plus élevée au monde, après la Chine.

À ce jour, Astrid a levé 5,3 millions d’USD, dont 4 millions dans un tour de table qui s'est terminé avec succès le mois dernier./.

CPV